Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Il faut "passer à la vitesse supérieure" pour développer la FTLV dans l’enseignement supérieur (Anne Aubert)

"Je quitte la Dgesip aujourd’hui car je ne me sens plus en capacité de faire évoluer les choses pour accompagner le développement de la FTLV dans l’enseignement supérieur", indique à AEF info Anne Aubert, qui occupait ce poste depuis 2015 (lire sur AEF info). Si "une dynamique s’est mise en place", il faudrait maintenant "passer à la vitesse supérieure", estime-t-elle. Un portage politique "plus affirmé de la part des équipes présidentielles" aurait permis de prolonger l’effet des 2 AMI sur le champ de FTLV à la suite du "rapport Germinet". Elle revient aussi sur le projet de portail national relatif à l’offre de formation continue, l’inscription des diplômes nationaux de l’enseignement supérieur au RNCP, le "chantier qualité pour répondre aux attendus du code du travail concernant les organismes de formation"…

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi