Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

GBCP dans l’ESR : un rapport de l’IGÉSR revient sur une mise en conformité "laborieuse" des systèmes d’information

L’IGÉSR (ex-IGAENR) rend public en novembre 2019 un rapport portant sur "le bilan de la mise en œuvre de la GBCP dans les universités et organismes de recherche". La mission constate que l’appropriation technique de cette réforme est "assez avancée". Néanmoins, "les universités de taille importante se sont plus rapidement engagées dans des réorganisations que leurs homologues de taille plus modeste". Les organismes de recherche affichent quant à eux "une plus grande maturité. Par ailleurs, la mission revient sur la mise en conformité des systèmes d’information, qu’elle estime "laborieuse".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réforme de la GBCP : la CPU et la Cdefi demandent son report au 1er janvier 2017

La CPU et la Cdefi alertent sur les difficultés de mise en place de la réforme de la GBCP introduite par le décret n°2012-1246 du 7 novembre 2012, dans un courrier daté du 2 février 2015 et adressé à Christophe Strassel, directeur adjoint au cabinet de la ministre de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. D’après elles, "beaucoup d’informations indispensables sur le cadre réglementaire de la réforme de la GBCP n’ont été apportées que très tardivement par le ministère chargé du Budget, ce qui a décalé d’autant le démarrage des travaux de conception informatiques". Avec ce courrier, la CPU et la Cdefi attendent le "feu vert" du MENESR pour transmettre à Bercy une demande de report de la GBCP au 1er janvier 2017. L’Amue et Cocktail ont par ailleurs proposé un calendrier reprogrammé des opérations pour un démarrage "dans des conditions optimales".

Lire la suiteLire la suite