Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO demandent à Édouard Philippe de renoncer à la suppression du HCDS et de la Comarep

Laurent Berger (CFDT), François Hommeril (CFE-CGC), Cyril Chabanier (CFTC), Philippe Martinez (CGT) et Yves Veyrier (FO) demandent au Premier ministre, Édouard Philippe "de bien vouloir renoncer" à la suppression du HCDS et de la Comarep. Un courrier en ce sens a été transmis à Matignon, en début d'après-midi, vendredi 15 novembre 2019, soit quelques heures après l'officialisation de l'intégration en 2020 des deux instances au sein de la CNNCEFP.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Comarep devrait être intégrée au sein de la commission de la négociation collective, de l'emploi et de la formation

Selon le dossier de presse transmis à l’issue du 4e comité interministériel de la fonction publique, réuni ce vendredi 15 novembre, la commission des accords de retraite et de prévoyance (Comarep) devrait à terme intégrer la commission nationale de la négociation collective, de l’emploi et de la formation professionnelle (CNNCEFP). Si la suppression en tant que tel de la Comarep était déjà mentionnée il y a quelques semaines dans les annexes du PLF 2020 (sur AEF info), le gouvernement n’avait pas officialisé jusqu’à ce jour l’instance qui récupérerait ses missions. Ce transfert/intégration de la Comarep vers la CNNCEFP - qui devrait être mené simultanément à celui du Haut Conseil du dialogue social et du conseil d’orientation de la participation, de l’intéressement et de l’actionnariat salarié - devrait être acté en 2020 via un projet de loi dit de "simplification".

Lire la suiteLire la suite
Après FO, la CFE-CGC s’inquiète à son tour d’une possible disparition de la Comarep

Deux jours après le syndicat FO, la CFE-CGC s’inquiète à son tour, dans une réaction publiée ce 24 octobre 2019, de l’hypothèse d’une disparition de la Comarep. Évoquée dans les annexes budgétaires du PLF 2020 (lire sur AEF info), cette possible suppression sonne pour la confédération comme "une attaque de plus contre le paritarisme". Tout comme FO, la CFE-CGC estime que la mention de ce "très discret projet" dans les jaunes budgétaires trahit la "méconnaissance" du gouvernement à l’égard du rôle et du fonctionnement de cet "acteur clé" des procédures d’extension d’accords de branche. "Pour la CFE-CGC, c’est une véritable régression dans la garantie de conformité légale et réglementaire des accords de protection sociale, jusqu’à présent assurée par la Comarep", ajoute l’organisation syndicale, qui "déplore" en outre le "pseudo-motif" de la clarification administrative pour justifier ce projet.

Lire la suiteLire la suite
Jean-Denis Combrexelle est reconduit à la présidence du Haut Conseil du dialogue social

Un arrêté du 4 juillet 2019 nomme les 26 membres du Haut Conseil du dialogue social. L’ancien directeur général du travail, Jean-Denis Combrexelle est reconduit à la présidence de l’instance. L’Udes fait officiellement son entrée au sein du HCDS, en tant qu’organisation patronale. Jusqu’alors, l’Union des employeurs de l’économie sociale était représentée en tant que personnalité qualifiée.

Lire la suiteLire la suite