Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

Sélection, remise en question du concours, réforme du lycée... Venez débattre des "Tendances 2020" les 26 et 27 novembre

"Comment le post-bac repense le recrutement de ses étudiants après les réformes ?" Venez assister à la table-ronde organisée par AEF info mercredi 27 novembre à 14h15 au Campus Condorcet, dans le cadre des "Rencontres de l’ESRI". Comment "sélectionner" les bacheliers après Parcoursup et la loi ORE ? Comment accueillir la nouvelle génération d’étudiants titulaires du baccalauréat 2021 ? Le concours est-il toujours une voie d’entrée légitime ? Pour réagir à cette tendance, quatre personnalités seront présentes : Bénédicte Durand, directrice de la formation de Sciences Po Paris, Delphine Manceau, directrice de Neoma BS, Mickaël Prost, président de l’UPS, et Damien Jouet, vice-président CFVU de l’université Reims Champagne-Ardenne.

Droits réservés - DR

Comment les établissements du supérieur recrutent leurs étudiants, à l’heure des réformes touchant le bac-3/bac+3 ? Du côté des institutions sélectives, le concours est-il toujours une voie d’entrée pertinente ? Sciences Po mettra fin à ses épreuves écrites en 2021 au profit du parcours du lycéen. Cette nouvelle procédure permettra-t-elle une meilleure diversification des profils ? Ces questions seront débattues lors d’une table ronde organisée dans le cadre d’un événement AEF info, les "Rencontres de l’ESRI", qui se tiendront les 26 et 27 novembre sur le Campus Condorcet (lire sur AEF info). Intitulée "Comment le post-bac repense le recrutement de ses étudiants après les réformes ?", cette table ronde se déroulera le mercredi 27 novembre de 14h15 à 15h30.

AEF info a mené un travail de prospection et de détection des "signaux faibles" dans l’actualité, et vous propose de venir échanger et débattre sur dix nouvelles thématiques, les "tendances 2020", qui seront déclinées dans le Cahier de tendances.

Vous trouvez le programme complet de l’événement en suivant ce lien et le formulaire d’inscription ici.

Une table-ronde sur la sélection des étudiants à l’heure des réformes

Pour débattre des nouveaux modes d’accès dans le supérieur, quatre intervenants seront présents :

  • Bénédicte Durand, directrice de la formation de Sciences Po Paris. Elle viendra expliquer pourquoi Sciences Po Paris a fait le choix d’abandonner ses épreuves écrites au profit du dossier scolaire du lycéen. Pourquoi un tel revirement ? Comment mettre en place un nouveau processus de recrutement, dans le but notamment de diversifier les profils ?

  • Delphine Manceau, directrice générale de Neoma business school. Elle relatera l’arrivée des écoles de management sur Parcoursup en 2020. Comment réussir à être visible sur la plateforme ? Comment élaborer de nouvelles épreuves d’admission pour être en adéquation avec le calendrier resserré de Parcoursup ? Quelles sont les exigences à respecter en intégrant Parcoursup (quotas de boursiers…) ?

  • Mickaël Prost, président de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques. Il décrira comment travaillent les associations des classes préparatoires pour anticiper l’arrivée des lycéens titulaires du nouveau baccalauréat. Comment les prépas s’adaptent à ces nouveaux profils de bacheliers ? Sur quels critères recruteront-elles ces futurs étudiants ?

  • Damien Jouet, vice-président CFVU de l’université de Reims Champagne-Ardenne. Il partagera son expérience sur les méthodes de recrutements des universités depuis Parcoursup. Peut-on parler de sélection à l’entrée de l’université ? Comment classer et départager des dossiers ?

Également au programme : Offre de formation dans les territoires, SHS…

D’autres tendances feront aussi écho à la formation, à l’orientation ou encore à l’insertion professionnelle des étudiants. Mercredi 27 novembre, de 11h à 12h30, venez assister à un débat intitulé : "Face à la métropolisation de l’enseignement supérieur et la concentration des moyens, le retour des territoires ?". Universités et écoles élargissent leur offre de formation dans des petites et moyennes villes. Six personnalités sont présentes :

  • Béatrice Barruel, vice-présidente "enseignement supérieur" d’Orléans Métropole,
  • François Blouvac, directeur du programme "territoires d’industrie" à la Banque des territoires,
  • Alain Célérier, président de l’université de Limoges,
  • Florence Darmon, directrice générale de l’ESTP,
  • Grégoire Feyt, vice-président de l’université Grenoble Alpes, en charge des relations territoriales,
  • Olivier Grégoire, DGS du conseil départemental de la Charente, pour le pôle Image Magelis d’Angoulême.

Ensuite, le 27 novembre, de 15h45 à 17h, ne manquez pas non plus une table-ronde sur les SHS et l’interdisciplinarité. Cinq intervenants sont invités à débattre :

  • Maryline Crivello, directrice exécutive de l’idex d’Aix-Marseille Université,
  • Yves Fort, directeur des opérations scientifiques de l’ANR,
  • Christophe Prochasson, président de l’EHESS,
  • Françoise Thibault, déléguée générale de l’Alliance Athéna,
  • Magda Tomasini, directrice de l’Ined.

INFOS PRATIQUES

 

Ces "Rencontres de l’ESRI" sont organisées en partenariat avec le Campus Condorcet, la Banque des territoires, la Casden et le Medef.

 

L’inscription à ces Rencontres est gratuite, mais le nombre de places est limité. Vous pouvez vous inscrire aux différentes séquences en cliquant ici.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julie Lanique, journaliste