Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Inscrire la liberté académique dans la Constitution ? "Cela ne changerait rien", estime Bernard Toulemonde

À la CPU qui propose d’inscrire la liberté académique dans la Constitution, Bernard Toulemonde, juriste et Igen honoraire, répond que "cela ne changerait rien". "La vraie question" est plutôt de savoir "comment faire pour assurer effectivement cette liberté quand elle est menacée", indique-t-il dans une interview à AEF info, le 13 novembre 2019. Il appelle ainsi les universitaires à "prendre leur responsabilité" et à "faire front", et invite les dirigeants universitaires à "utiliser les moyens qui sont à leur disposition" : faire intervenir la police sur les campus si nécessaire, mais surtout "user des sanctions disciplinaires contre tout groupe d’enseignants ou d’étudiants qui ferait preuve d’intolérance". Il souligne toutefois que, loin des discours alarmistes qui fleurissent aujourd’hui, "en France, les libertés académiques sont globalement respectées".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Un collectif d’universitaires "exhorte les chefs d’établissement à préserver la liberté académique" (tribune)

"Présidents d’université, vous devez refuser que ces lieux soient monopolisés par des adeptes de l’obscurantisme." C’est le titre d’une tribune diffusée dans Le Monde le 4 octobre 2019, rédigée par un collectif d’universitaires, dont Pierre Nora, Marcel Gauchet, Nathalie Heinich et Claudio Galderisi (1). Déplorant plusieurs épisodes d'atteintes aux libertés académiques ces derniers mois, les signataires "exhortent les chefs d’établissement à préserver la liberté académique".

Lire la suiteLire la suite