Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revalorisation des enseignants : les syndicats déplorent qu’il n’y ait "aucune annonce" après une réunion au ministère

Les salaires des enseignants faisaient l’objet d’une réunion au ministère de l’Éducation nationale, avec les organisations syndicales, ce jeudi 7 novembre 2019. Résultat : "On n’a rien appris", déplore Frédérique Rolet, du Snes-FSU. "Aucune annonce concrète n’a été faite", assure le Snalc dans un communiqué. "La réunion n’a pas répondu aux exigences de gestes concrets et tangibles sur la volonté de revaloriser les enseignants", estime Stéphane Crochet, du SE-Unsa. Le ministre devrait toutefois adresser une lettre aux enseignants sur ce sujet.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réforme des retraites : des syndicats enseignants appellent à la grève le 5 décembre et à "préparer ses suites"

Alors qu’une première intersyndicale enseignante et de jeunesse (CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL, UNEF) appelle "à une première journée de grève interprofessionnelle" le 5 décembre 2019 "contre le projet de réforme de retraites par points", une autre intersyndicale enseignante (CGT Éduc’action, Snes-FSU, SNFOLC, SNCL-Faen, Sud Éducation, Sies) appelle, le 23 octobre 2019, "les personnels à décider collectivement des suites à donner à cette journée de grève". Les organisations "continueront à se rencontrer, à échanger régulièrement pour construire, avec les personnels, le rapport de force nécessaire pour gagner le retrait de ce projet". L’Unsa éducation et le Snalc ont quant à elles indiqué attendre la prochaine réunion sur la réforme des retraites à l’EN (lire sur AEF info), le 7 novembre, pour se prononcer sur leur participation à la grève du 5 décembre (lire sur AEF info).


 

Lire la suiteLire la suite