Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Blocs opératoires : les Ibode défilent le 7 novembre à Paris pour obtenir satisfaction sur leurs revendications

Les infirmiers de bloc opératoire, les élèves Ibode et les infirmiers diplômés d’État en VAE appellent ce jeudi à une manifestation vers le ministère de la Santé où une délégation du syndicat national des Ibode (Snibo) espère être reçue. En grève depuis le 23 septembre, les Ibode prévoient un "jeudi noir dans les blocs". Leurs revendications concernent le versement d’une prime spécifique de 300 euros, la revalorisation des grilles indiciaires pour les Ibode et cadres Ibode dans les établissements privés et publics, le dégel du point d’indice et le bénéfice d’une bonification de 30 points.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La CFDT Santé Sociaux lance une enquête sur les effectifs dans les établissements de santé

La fédération Santé Sociaux de la CFDT lance ce lundi 20 mai 2019 une enquête, ouverte jusqu’au 26 mai, sur les effectifs dans les établissements de santé (infirmiers, Iade, Ibode, puéricultrices, aides-soignants, agents des services hospitaliers, aides médico-psychologiques…). Cela "s’inscrit dans une démarche commune à plusieurs syndicats européens", indique la fédération en introduction. Elle vise à "mettre au jour le niveau des effectifs réellement présents dans les établissements de santé, auprès des patients et dans les Ehpad, pour accompagner les personnes âgées", en objectivant "les problématiques engendrées par un nombre insuffisant de professionnels présents au service des patients ou des résidents", indique la fédération en introduction de son questionnaire.

Lire la suiteLire la suite