Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

GRH de proximité : l’académie de Nantes renforce le conseil en évolution professionnelle et recrute 20 conseillers RH

Dans l’académie de Nantes, la mise en place de la GRH de proximité a pris deux voies : le renforcement du pôle conseil en évolution professionnelle et la mise en place d’un premier niveau d’information, à l’échelle des bassins d’emploi, avec le recrutement de 20 conseillers RH de proximité. "Ce dispositif vient compléter ce qui existait déjà", souligne Marc Vauléon, le DRH de l’académie. "Il s’adresse aux personnes qui ne se repèrent pas bien dans nos informations ou qui ne souhaitent pas s’adresser aux IEN ou aux chefs d’établissement".

Marc Vauléon, DRH de l'académie de Nantes

"Nous avions déjà dans l’académie des éléments correspondants à la GRH de proximité", observe Marc Vauléon, le DRH de l’académie de Nantes, lors d’un entretien avec AEF info, le 21 octobre 2019. "Nous avions trois conseillères en mobilité carrière : deux en Loire-Atlantique et une en Maine-et-Loire, qui se déplaçaient dans les trois autres départements pour assurer des permanences sur la question de l’évolution professionnelle".

Quand le ministère lance l’expérimentation sur la GRH de proximité, en 2018-2019 (lire sur AEF info), le service RH de l’académie de Nantes décide de consulter les représentants des personnels de direction et d’encadrement, pour connaître leurs besoins. "Après une analyse, nous avons décidé de renforcer le pôle conseil en évolution professionnelle en créant des postes de conseillers dans les trois départements qui n’en avaient pas. Nous avons recruté trois personnes, déjà expérimentées et opérationnelles", explique le DRH académique.

Aide au développement personnel et professionnel

Les six conseillères désormais en place couvrent le champ de l’aide au développement personnel et professionnel (accompagnement individualisé des personnels, suivi et détection des potentiels) et de l’animation des réseaux professionnels sur un bassin d’emploi local. Elles ont notamment pour mission de construire et développer un réseau auprès des employeurs locaux des secteurs public et privé, pour identifier des opportunités de recrutement de contractuels et des opportunités d’évolution professionnelle pour les personnels de l’Éducation nationale.

Autre voie choisie par l’académie de Nantes : le recentrage de la fonction GRH de proximité sur l’écoute, le conseil, l’orientation. "Il s’agit d’un premier niveau d’information, assuré sur tout le territoire", indique Marc Vauléon. Après une réunion d’information avec les agents gestionnaires, un appel à candidatures a été lancé en juin dernier par l’académie. Une cinquantaine de personnes y ont répondu, essentiellement des adjoints gestionnaires, des secrétaires de direction et des chefs d’établissements adjoints. "Nous avons retenu fin août une vingtaine de candidatures. Il reste quelques trous dans la raquette, sur des territoires comme Saumur ou Châteaubriant, reconnaît Marc Vauléon, mais l’académie est plutôt bien couverte".

Des temps de formation pour les conseillers RH

Les conseillers RH de proximité qui ont été recrutés restent en fonction dans leur établissement et cumulent leur mission RH en plus de leur fonction principale. Ils toucheront un complément indemnitaire annuel. "Nous les avons réunis le 18 octobre pour les former sur deux aspects : la conduite d’entretiens et la gestion RH dans l’académie", précise Marc Vauléon. "Nous en avons également envoyé une partie à une formation organisée par l’administration centrale, qui visait entre autres à constituer un réseau national des conseillers RH de proximité". Un deuxième regroupement académique est prévu début janvier pour un premier retour d’expérience et des compléments d’information sur des points précis (la gestion des assistants d’éducation, par exemple). Un troisième regroupement, fin mai, permettra de dresser un bilan de l’année.

"On va communiquer début novembre auprès des personnels les noms et coordonnées des conseillers de proximité et des conseillères en évolution professionnelle, indique le DRH de l’académie. On laisse aux conseillers RH de proximité des marges de manœuvre en matière d’organisation, pour définir les créneaux pendant lesquels ils reçoivent, prennent les rendez-vous, etc. On devrait être doté d’une plateforme par le ministère pour la prise de rendez-vous et le suivi de l’activité".

Montée en puissance des demandes d’accompagnement

Le DRH a du mal à évaluer quelle sera la demande : "On a observé que nos conseillères en évolution professionnelle étaient très sollicitées. Il y a une montée en puissance des demandes d’accompagnement, sur des projets existants ou sur des interrogations. Ces sollicitations viennent d’enseignants du premier ou du second degré, mais aussi de personnels administratifs. Il n’y a pas de catégories plus représentées que d’autres".

La mise en place de ce dispositif de GRH de proximité "vient compléter ce qui existait déjà", souligne Marc Vauléon. "Il s’adresse aux personnes qui ne se repèrent pas bien dans nos informations, ou qui ne souhaitent pas s’adresser aux IEN ou aux chefs d’établissement. L’idée première, c’est que les agents se prennent en charge. On les aide seulement à trouver l’information, à ouvrir le champ des possibles, tout en rappelant la réalité : qu’est-ce que le détachement, comment ça marche, etc.".

Les services du rectorat de l’académie de Nantes vont travailler à une refonte des cartographies des dispositifs ou modalités réglementaires existantes, en s’inspirant de ce qu’a fait l’académie de Toulouse. "Cela permettra d’outiller nos conseillers, mais aussi tous les personnels qui veulent s’informer", commente le DRH de l’académie. Les services du rectorat s’engagent également à être plus présents sur le terrain : des réunions départementales seront organisées pour les personnels d’encadrement, sur des thématiques ciblées : promotion, détachement, procédures disciplinaires chez les agents contractuels, etc.

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Diane Scherer, journaliste