Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Dialogue social : le HCDS est une "commission ayant vocation à être supprimée" (jaune budgétaire 2020)

Le Haut Conseil du dialogue social serait menacé. À en croire le "jaune budgétaire" 2020 sur les instances consultatives ou délibératives rattachées au gouvernement, le HCDS pourrait disparaître. Les pouvoirs publics justifient cette possibilité par la baisse de l’activité consultative de l’instance en 2018, après la publication 2017 de la grande majorité des arrêtés de représentativités syndicale et patronale. Cette analyse est étonnante puisque, par essence, l’activité du HCDS est liée aux cycles de mesures de la représentativité des organisations syndicales et patronales.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Jean-Denis Combrexelle est reconduit à la présidence du Haut Conseil du dialogue social

Un arrêté du 4 juillet 2019 nomme les 26 membres du Haut Conseil du dialogue social. L’ancien directeur général du travail, Jean-Denis Combrexelle est reconduit à la présidence de l’instance. L’Udes fait officiellement son entrée au sein du HCDS, en tant qu’organisation patronale. Jusqu’alors, l’Union des employeurs de l’économie sociale était représentée en tant que personnalité qualifiée.

Lire la suiteLire la suite