Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La réforme du lycée aurait entraîné une baisse des effectifs en STI2D de 15 à 20 % (professeurs de CPGE)

Entre 15 et 20 % : telle serait la baisse qu’ont connue, à la rentrée, les effectifs en série technologique STI2D, selon Sébastien Gergadier, président de l’UPSTI. Alors que J.-C. Ringard, co-pilote du comité de suivi de la réforme du lycée GT, parle d’une "vigilance à avoir", Thierry Reygades (Snes-FSU) évoque une diminution de "50 %". Selon Alexis Torchet, du Sgen-CFDT, l’explication viendrait du fait que, avec la réforme, "le jeu est plus ouvert et certains ont tenté leur chance dans la voie générale". La voie générale "scientifique" serait ainsi "moins sélective", ajoute Thierry Reygades.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement