Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

En 2020, la région Paca contient l’évolution de ses dépenses de fonctionnement malgré la hausse des charges de personnel

La région Paca, qui fait partie des neuf régions n’ayant pas signé de contrat financier avec l’État, respectera en 2020 l’objectif d’évolution des dépenses réelles de fonctionnement de +1,2 %, assure-t-elle dans la présentation de ses orientations budgétaires, mercredi 16 octobre 2019. Elles s’élèveront à 1,677 Md€, "sous réserve de l’impact réel de la réforme de l’apprentissage". La trajectoire définie pour 2020 prévoit de "contenir" la masse salariale aux alentours de 287 M€, soit une hausse de 3,9 % de BP à BP. L’exécutif LR compte continuer à "encadrer" les heures supplémentaires, les suppléances et les renforts pour ralentir cette progression constante depuis son arrivée en 2016 (+1,7 % en 2016, +3,7 % en 2017, +3,8 % en 2018). La hausse de la masse salariale pourrait toutefois ne pas dépasser 2 % en 2019, malgré la mise en place du nouveau régime indemnitaire, estime la région.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le conseil régional Paca recule sur la prime de fin d’année des agents et ouvre des discussions avec les syndicats

Le conseil régional Paca a suspendu son projet de diminuer la prime de fin d’année des agents dès le 6e jour d’absence pour maladie (lire sur AEF info ici et ici). Un millier de personnes ont manifesté devant l’hôtel de région vendredi 1er mars 2019 pour faire reculer la collectivité sur cette réforme inscrite au comité technique programmé le même jour, qui a été annulé. Le comité technique du 6 mars 2019 a également été annulé et sera remplacé par une réunion de discussion avec les organisations syndicales "pour brosser les sujets pouvant ouvrir à négociations ainsi qu’un calendrier", indique à AEF info Magali Escot, secrétaire générale adjointe de la CGT. Frédéric Quet, secrétaire général de la FSU, qui dénonce les "méthodes de management à la hache" du nouveau DGS, réclame "des actes forts" avant la plénière du 15 mars. Le syndicat a déposé un préavis de grève jusqu’à cette date.

Lire la suiteLire la suite