Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°614244

Transport ferroviaire : l’UTP signe avec l’Unsa, la CFDT et FO deux accords instaurant la CPPNI de la branche

L’UTP a signé le 10 septembre 2019, à l’issue de quatre séances de négociations, avec trois syndicats représentatifs, (Unsa-ferroviaire, CFDT Cheminots, FO Cheminots, représentant près de 50 % des salariés), deux accords collectifs permettant de transformer la CMPN (commission mixte paritaire nationale de négociation) en CPPNI (Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation). La branche ferroviaire indique ainsi mettre "en œuvre les dispositions de la loi du 8 août 2016 relative à la modernisation du dialogue social qui prévoit la mise en place de CPPNI de branche en lieu et place de CMPN"."Les diligences ont été engagées auprès du ministère du Travail en vue de l’extension de ces deux accords, qui les rendra obligatoires pour l’ensemble des entreprises de la branche", précise l’UTP. Les discussions se poursuivent sur les classifications et les rémunérations.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 44 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Un décret précise les modalités de maintien de la garantie d’emploi des cheminots en cas de changement d’employeur

L’article 17 de la loi du 27 juin 2018 "pour un nouveau pacte ferroviaire" prévoit que les cheminots employés au statut continuent de bénéficier de la garantie d’emploi même après transfert à un autre employeur, en cas de changement d’attributaire du marché. Un décret du 25 avril 2019 précise les conditions de mise en œuvre de cette disposition. Pour continuer à bénéficier de la garantie d’emploi, les salariés concernés devront fournir au nouvel employeur "une attestation datée et signée" par une entité du groupe public ferroviaire indiquant qu’ils étaient régis par le statut de cheminot. Le nouvel employeur ne pourra mettre fin à leur contrat que pour l’un des cinq motifs suivants : mise à la retraite, inaptitude médicale, licenciement pour motif disciplinaire, licenciement pour insuffisance professionnelle pendant la période du stage d’essai, licenciement après enquête administrative.

Lire la suiteLire la suite
L’UTP publie un "questions-réponses" sur les principaux enjeux de la réforme ferroviaire

Moins d’une semaine après l’adoption définitive du projet de loi "pour un nouveau pacte ferroviaire", l’UTP, fédération patronale du secteur, met à disposition de ses adhérents un "questions-réponses" organisé autour de huit thèmes :

  • Contexte, acteurs et cadre social de la branche ferroviaire
  • Ouverture à la concurrence : modalités et calendrier
  • Transfert de personnel : qui est concerné ?
  • Transfert de personnel : mes garanties sociales
  • Transfert de personnel : ma rémunération
  • Transfert de personnel : temps de travail et organisation du travail
  • Transfert de personnel : carrière, formation et mobilité
  • Sûreté et sécurité ferroviaire et ouverture à la concurrence.

L’UTP prévient toutefois qu’il n’est pas encore possible de répondre à toutes les questions, la réforme n’étant pas achevée, et des négociations de branche et d’entreprise devant encore être menées.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Guadeloupe : le tribunal administratif rejette les requêtes de la FSU sur le calendrier scolaire

Le tribunal administratif de la Guadeloupe a rejeté, le 15 octobre 2021, les deux requêtes en référé suspension présentées par le syndicat FSU, Guadeloupe demandant la suspension de l’exécution du calendrier scolaire (lire sur AEF info). Le rectorat a décidé début octobre de modifier le calendrier, notamment en changeant les dates des vacances de la Toussaint, pour rattraper les heures perdues par les élèves compte tenu de la situation sanitaire sur l’île. Dans sa décision du 15 octobre, le tribunal administratif considère que "la condition d’urgence" avancée par le syndicat n’est "pas remplie". Il estime aussi que "l’urgence à exécuter cette décision l’emporte sur l’urgence de la suspendre", en considérant notamment le "besoin de stabilité exprimé et à quelques jours seulement du début des vacances de la Toussaint".

Lire la suiteLire la suite