Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°612023

Assurance chômage : Laurent Berger (CFDT) défend "un droit de suite pour montrer les effets concrets de la réforme"

La réforme de l’assurance chômage a été actée par les pouvoirs publics, avec la publication fin juillet des décrets d’application. N’ayant pas réussi à convaincre l’exécutif de revoir sa copie, la CFDT annonce qu’elle assurera un suivi de la mise en œuvre des nouvelles règles et n’hésitera pas à mettre en lumière les effets négatifs d’une réforme qui ne favorisera ni "la justice sociale", ni la "lutte contre la précarité". Lors d’une rencontre organisée par l’association RDS, jeudi 5 septembre 2019, Laurent Berger revient sur les priorités de la CFDT pour cette "rentrée sociale".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Assurance chômage : "Tout, à l’exception des dispositifs d’accompagnement, est problématique" (L. Berger dans Libération)

"Tout, à l’exception des dispositifs d’accompagnement, est problématique", explique Laurent Berger, dans un entretien accordé à Libération, deux jours après la présentation de la réforme de l’assurance chômage (lire sur AEF info). Le secrétaire général de la CFDT affiche sa "colère" devant "cette réforme [qui] n’a qu’un objectif budgétaire" et qui est "hors réalité quotidienne vécue par ceux qui subissent la précarité". "Je pourrais vous dire qu’on va mettre demain 3 millions de personnes dans les rues, mais ça ne serait pas vrai, ne rêvons pas", poursuit Laurent Berger, se montrant assez résigné quant à la possibilité de faire évoluer la réforme de l’exécutif. Sur le rassemblement prévu le 25 juin devant le ministère du Travail avec la CFTC, l’Unsa, la Fage et des associations de lutte contre la pauvreté, il en assume le côté "symbolique" : "C’est pour dire : on n’est pas dupe."

Lire la suiteLire la suite