Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"La difficulté, c'est de faire comprendre aux employeurs ce qu'est réellement l'Afest" (T. Ardouin, Université de Rouen)

"Ce qui garantit l’aspect formation dans le processus de l’Afest, c’est la mise en œuvre d’une ingénierie pédagogique -le niveau opérationnel- intégrée à une ingénierie de formation -le niveau organisationnel-", explique Thierry Ardouin, professeur en sciences de l’éducation et de la formation à l’université de Rouen-Normandie. "Les séquences réflexives permettent de modéliser l’activité, d’identifier et donc à terme de repérer et transmettre les compétences nécessaires pour réaliser une tâche. La difficulté c’est de faire comprendre aux employeurs ce qu’est réellement l’Afest et ce que cela réclame de leur implication, mais aussi de mettre en exergue la spécificité et la valeur ajoutée par rapport à une formation classique."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement