Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Réforme des retraites : ce que vont impliquer les préconisations du rapport Delevoye pour les fonctionnaires

Après 18 mois de concertation, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a remis ses préconisations au Premier ministre le 18 juillet 2019 après les avoir présentées aux partenaires sociaux. Ces préconisations doivent servir de base à de nouvelles concertations qui devront permettre d’aboutir à un projet de loi annoncé pour la fin de l’année et débattu en 2020, dans la perspective d’une entrée en vigueur en 2025. Tour d’horizon des recommandations touchant les agents publics.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Régime universel de retraite : le rapport de Jean-Paul Delevoye est disponible en ligne

Le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, vient de remettre ce jeudi 18 juillet 2019 ses préconisations pour le futur système universel au Premier ministre, Édouard Philippe, après les avoir présentées aux partenaires sociaux. Le rapport est désormais accessible en ligne. Il propose notamment un "âge d’équilibre" à 64 ans avec décote/surcote, un dispositif de réversion unique garantissant un niveau de vie à hauteur de 70 % du total des retraites perçues par le couple, la suppression partielle des catégories actives et l’extension de la pénibilité, un minimum de retraite à 85 % du Smic net ou encore une majoration de 5 % dès le premier enfant. 

Lire la suiteLire la suite