Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

L’immigration n’est pas à l’origine du taux élevé de fécondité en France (Ined)

Avec 1,88 enfant en moyenne par femme, la France a le taux de fécondité le plus élevé de l’Union Européenne. Contrairement à l’idée avancée par les défenseurs de la théorie du "grand remplacement" - qui voudrait que les enfants d’immigrés remplacent petit à petit ceux des natifs français - l’immigration pèse peu sur la fécondité française d’après une publication de l’Institut national d’études démographiques (Ined).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir