Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les SHS doivent "réfléchir en termes de problèmes à résoudre pour la société" (M. Crivello, directrice de l'idex AMU)

Aix-Marseille Université lance en 2019 la première édition d’un festival international des arts et des sciences de la société. À l’inverse de certains festivals portés par des municipalités ou des associations, celui-ci, soutenu par l’université, "affirme le rôle de l’institution" qui est de "s’ouvrir vers l’espace public" et "décloisonner les disciplines", explique Maryline Crivello, coordinatrice scientifique de festival. Dans un entretien avec AEF info, mardi 18 juin, elle met en garde contre "un risque de fragilisation, voire de disparition de certaines disciplines". "La force des SHS viendra de leur mise en relation les unes avec les autres", affirme-t-elle. Elle revient aussi sur la place des SHS dans l’idex, dont elle est la directrice exécutive depuis 2016. "La grande majorité des laboratoires de SHS sont acteurs de l’idex et ont obtenu des financements", souligne-t-elle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement