Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°607956

Assurance chômage : les partenaires sociaux se montrent particulièrement critiques sur les annonces d’Édouard Philippe

Bonus-malus, dégressivité pour les plus hauts revenus susceptibles de facilement retrouver un emploi, activité réduite et accompagnement renforcé et adapté aux besoins des bassins d’emploi font partie des pistes retenues par le Premier ministre pour la réforme de l’assurance chômage. Après les annonces d’Édouard Philippe lors du discours de politique générale, mercredi 12 juin 2019, les partenaires sociaux -au premier rang desquels les syndicats- se montrent particulièrement critiques. Le détail de la réforme sera présenté mardi 18 juin.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 96 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Assurance chômage : les conditions d’accès à l’indemnisation pourraient être durcies (presse)

"Pour être indemnisé, il faut actuellement avoir travaillé l’équivalent de quatre mois durant les 28 mois précédant la fin de son contrat de travail [36 mois au-delà de 53 ans]. On s’achemine vers six mois sur 24", avance le quotidien économique Les Échos, dans son édition du vendredi 7 juin 2019. Pour l’heure, rien n’est encore définitivement tranché, affirme-t-on dans l’exécutif. Ce durcissement des conditions d’accès revenant sur les dispositions de la convention de 2009 figure, avec le bonus-malus pour réguler le recours aux contrats courts ou encore une dégressivité des indemnités des plus hauts revenus, parmi les évolutions qui pourraient être décidées par le gouvernement. Le Premier ministre, Édouard Philippe, pourrait un peu préciser les choses, mercredi 12 juin, lors de son discours de politique générale. Les arbitrages définitifs sont attendus pour la semaine du 17 juin.

Lire la suiteLire la suite