Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Ville intelligente| Ville intelligente| Dépêche n°606700

Le premier label "Ready2Services" attribué à Covivio

Covivio, ex-Foncière des régions, a reçu ce mardi 21 mai le premier label "Ready2Services", pour son immeuble de bureaux "Riverside", situé à Toulouse. Le label, élaboré conjointement par Smart Building Alliance et l’Alliance HQE-GBC, vise à "favoriser une évolution des pratiques pour faire du smart building une plateforme de services pouvant apporter confort, performance environnementale et sécurité", explique Certivéa, filière de certification du CSTB. Pour l’heure réservé aux bâtiments non résidentiels, "R2S" sera étendu fin juin aux immeubles de logement.

L'immeuble "Riverside", premier labellisé "Ready2Services" Covivio

Près d’un an après son inauguration, l’immeuble de bureaux "Riverside" de Covivio, situé à Toulouse, a reçu, le 21 mai 2019, le label "Ready2Services", décerné par Certivéa. Ce bâtiment connecté et communicant, situé au bord du canal du Midi, est le premier à obtenir cette labellisation "R2S", pour l’heure dédiée aux bâtiments non résidentiels.

Lancé en juin 2018 par Smart Building Alliance et l’Alliance HQE-GBC, ce référentiel "favorise une évolution des pratiques pour faire du smart building une plateforme de services pouvant apporter confort, performance environnementale et sécurité", explique Certivéa. "Ce label permet aussi au bâtiment d’être inclusif, parce qu’il est connecté et communicant : d’une part avec l’intérieur, en associant ses occupants, et d’autre part avec l’extérieur, en s’intégrant dans un quartier ou une ville", poursuit l’organisme de certification.

"Avec le numérique le bâtiment devient une plateforme de services qui contribuent à sa valorisation", avance de son côté Serge Le Men, vice-président de SBA, rappelant que "R2S a vocation à être le cadre de confiance numérique de tout bâtiment, gage d’évolutivité et de sécurité".

Les grands principes de "Ready2services"

"Le cadre de référence décrit les conditions essentielles de communication entre systèmes et services du bâtiment. Elles permettront à ce dernier de fournir une palette de services, riche et évolutive, en s’appuyant sur un socle fédérateur commun : celui de l’infrastructure réseau du bâtiment et des équipements connectés qui y sont reliés", résume SBA dans son document de présentation du "R2S". L’Alliance y liste les grands principes du label :

  • un socle de connectivité du bâtiment prérequis à son aptitude à communiquer ;
  • une infrastructure réseau IP mutualisée pour le "4e fluide" du bâtiment (les données) ;
  • une architecture technique découplée en trois couches indépendantes ;
  • libre circulation des données et interopérabilité entre systèmes ;
  • conception robuste en toutes circonstances ;
  • sécurité numérique et données protégées.

Bâtiment évolutif

L’immeuble "Riverside" – certifié HQE niveau Excellent et Breeam niveau very good — offre à ses occupants, sur 11 400 m2 de bureaux et services, un cadre de travail unique", vante Covivio, citant "plateaux de bureaux flexibles de 2 100 m2, deux halls d’accueil indépendants, de nombreux espaces verts, 600 m2 de terrasses et de patios arborés, ainsi qu’un parvis paysager, réalisés par l’agence Emma Blanc".

Le bâtiment a été conçu pour s’adapter aux futures mutations, qu’elles soient technologiques ou servicielles. Des capteurs multifonctions, comprenant des cellules photosensibles ou des détecteurs de présence, équipent les zones de bureaux : "l’éclairage, le chauffage et la climatisation peuvent ainsi être réglés par télécommande", explique Covivio.

Extension du label au résidentiel fin juin

"Le label R2S répond à notre volonté de concevoir des immeubles connectés, à la fois flexibles et serviciels, favorisant la maîtrise des charges, la réduction de l’empreinte environnementale, ainsi que la création de valeur", indique Jean-Eric Fournier, directeur du développement durable de l’ex-Foncière des régions.

Covivio a participé, aux côtés de onze autres opérations pilotes et avec l’appui avec l’appui du bureau d’études techniques Barbanel, à l’expérimentation du label. Fin juin, ce dernier sera étendu aux immeubles résidentiels, "pour apporter une réponse globale au marché de l’immobilier", fait savoir Serge Le Men.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Emilie Buono, journaliste