Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Budget de l’Éducation nationale : la Cour des comptes déplore "un problème récurrent de pilotage de la masse salariale"

Concernant la gestion de la mission "Enseignement scolaire" du budget de l’État, la Cour des comptes pointe une nouvelle fois des "difficultés de budgétisation initiale et des tensions sur les besoins de crédits de masse salariale en fin de gestion", dans une note d’analyse de l’exécution budgétaire 2018 rendue publique mi-mai 2019. Si elles sont "d’ampleur modeste", elles signalent "un problème de pilotage de la masse salariale récurrent". La Cour reformule les six recommandations qu’elle avait rédigées l’année dernière, "aucune n’ayant été mise en œuvre".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Un sur deux » : un retour catégoriel de 38 % aux agents du ministère de l'Éducation nationale (Cour des comptes)

« L'ensemble des mesures catégorielles envisagées au titre de 2011 a bien été mis en œuvre pour un montant total exécuté de 157 millions d'euros, soit une sous-consommation de l'enveloppe de 43 millions d'euros et un taux de retour aux agents de 38 % pour le Menjva et de 77 % pour le Maaprat », affirme la Cour des comptes dans un rapport intitulé « Résultats et gestion budgétaire » et « Certification des comptes de l'État » pour l'exercice 2011. Ce rapport, dont un chapitre est consacré à la mission interministérielle enseignement scolaire, est présenté par Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, devant la commission des finances du Sénat, mercredi 30 mai 2012.

Lire la suiteLire la suite