Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le montant des financements néfastes à la biodiversité est 10 fois supérieur à celui des dépenses favorables (OCDE)

Tandis que les financements dédiés à la préservation de la biodiversité oscillent entre 39 et 49 Md$ par an, les financements néfastes à l’environnement atteignent "au bas mot" 500 Md$ par an, selon les estimations de l’OCDE. L’instance présente ce lundi 6 mai aux ministres de l’Environnement du G7 le rapport "Financer la biodiversité, agir pour l’économie et les entreprises", dans lequel elle démontre que l’économie et les entreprises ont "intérêt" à agir, d’autant que la valeur des services écosystémiques représente de 125 000 à 140 000 Md$ par an.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement