Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Shanghai : quel serait le rang des universités si les chercheurs hautement cités des organismes leur étaient affiliés ?

Quel serait le rang des universités françaises dans le classement de Shanghai, en 2018 et 2019, si les highly cited researchers des organismes changeaient leur affiliation primaire au profit des universités ? C’est la question que s’est posée Daniel Egret, chargé de mission à PSL. Dans une note datée de janvier 2019 et transmise à AEF info, sa simulation montre qu’en 2018, AMU aurait gagné 22 places, Strasbourg 29 et Grenoble 58. Pour 2019, l’université de Lorraine progresserait de 84 places et Toulouse-III de 57. Si Saclay et PSL étaient classés en 2019, ils seraient 11e et 19e mondiaux.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement