Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Arnaques en ligne : Laurent Nunez prône une "police de sécurité du quotidien en mode cyber"

"36 000 victimes ont été suivies par le dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance depuis 2017, dont 29 000 en 2018", salue Laurent Nunez, jeudi 24 janvier 2019. Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur s’exprimait depuis les locaux du groupement d’intérêt public Acyma, qui pilote la plateforme d’assistance. Il souligne l’importance de la proximité avec les particuliers victimes d’arnaques en ligne, et souligne l’action du gouvernement en faveur d’une "police de sécurité du quotidien en mode cyber".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Guillaume Poupard (Anssi) : "Des cyberattaquants préparent des conflits futurs et positionnent des charges" (FIC 2019)

"Il est très clair que certains cyberattaquants préparent des conflits futurs et sont en train positionner des charges afin d’être prêts à répondre si leurs autorités leur en donnaient l’ordre", prévient Guillaume Poupard, mardi 22 janvier 2019. Le directeur général de l’Anssi s’exprimait lors du FIC 2019. Ces attaquants "entrent dans des systèmes sans chercher d’effets immédiats", précise le responsable, selon lequel ces manœuvres proviennent de "services avec des moyens techniques et financiers importants". Il évoque en outre les prochaines évolutions quant à la détection des cyberattaques.

Lire la suiteLire la suite
FIC 2019 : "Nous nous trouvons à un moment charnière" (Julian King)

Trouver un accord sur le retrait des contenus à caractère terroriste en ligne, garantir la sécurité des infrastructures numériques stratégiques critiques, améliorer les modalités de détection et de démenti des campagnes de désinformation. Telles sont les "trois priorités" de l’Union européenne en matière de cybersécurité "pour l’année à venir et au-delà", indique Julian King lors de la première journée du FIC, mardi 22 janvier 2019 à Lille. Le commissaire européen chargé de l’Union de la sécurité évoque également l’accès des services judiciaires aux preuves électroniques.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Laurent Nunez : "Pour le gouvernement, l'année 2019 sera décisive en matière de cybersécurité" (FIC 2019)
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
FIC 2019 : six mois après son lancement, Perceval enregistre 69 000 signalements de fraude à la carte bancaire
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Cybersécurité : Mounir Mahjoubi salue l’initiative d’Elior visant à sensibiliser salariés et clients
Lire la suite
Cybercriminalité : le dispositif national d'aide aux victimes accueille quatorze partenaires supplémentaires

Le groupement d’intérêt public Acyma, qui pilote le dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance, annonce l’arrivée de quatorze nouveaux partenaires en son sein, lundi 27 novembre 2017. Plusieurs grandes entreprises rejoignent le groupement, dont La Poste, Microsoft France, Bouygues Telecom ou encore Orange cyberdéfense, ainsi que des associations, parmi lesquelles le Clusif ou la fédération France victimes (ex-Inavem). Outre les différents services de l’État chargés de la lutte contre la cybercriminalité et l’aide aux victimes, le dispositif national compte désormais 23 membres. La structure juridique du groupement d’intérêt public "permet l’implication opérationnelle et financière d’acteurs publics et privés", rappelle Acyma.

Lire la suiteLire la suite