Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Éducation inclusive : la "demande inflationniste" d’accompagnement oblige à repenser la GRH dans les académies

Les demandes d’accompagnement des élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire sont en hausse de 14 % chaque année, une tendance qui "pose beaucoup de soucis de gestion", souligne Isabelle Bryon-Nau, déléguée ministérielle à l’inclusion scolaire au MEN. Intervenant le 7 janvier 2019 lors de journées nationales sur l’éducation inclusive organisées par l’Espé de Caen, elle a présenté quatre "chantiers" et en particulier une "nouvelle forme d’organisation" pour faciliter la GRH dans les académies, les PIAL (pôles inclusifs d’accompagnement localisé).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Handicap : des députés LR veulent créer un statut unique pour les accompagnants d’élèves

L’accompagnement des enfants en situation de handicap "manque d’une aide humaine stable, présente, formée et décloisonnée", écrivent le député Aurélien Pradié (LR, Lot) et plusieurs de ses collègues LR dans l’exposé des motifs d’une proposition de loi "relative à l’inclusion des élèves en situation de handicap" déposée le 29 août 2018 et examinée en commission éducation de l’Assemblée nationale le 3 octobre. Ils souhaitent créer un statut "d’aidant à l’inclusion scolaire" remplaçant tous les autres (AESH, AVS, AED…) et dépendant directement du MEN.

Lire la suiteLire la suite
Handicap : le recrutement des AESH assoupli par un décret publié au JO

Un décret modifiant les conditions de recrutement et d’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) publié au Journal officiel, dimanche 29 juillet 2018 (lire sur AEF info), vise à "élargir le vivier de recrutement" de ces personnels en "assouplissant les conditions de recrutement". L’expérience professionnelle requise dans le domaine de l’accompagnement des élèves et étudiants en situation de handicap passe notamment de deux ans à "au moins neuf mois". Le décret fixe en outre à 60 heures la durée minimale de formation d’adaptation à l’emploi d’AESH.

Lire la suiteLire la suite