Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°597419

Jérôme Tixier, ex-DRH de L’Oréal, devrait assurer la présidence de France compétences

France compétences devrait être installée le jeudi 17 janvier 2019, une semaine après la date initialement prévue. Si Stéphane Lardy devrait, sans surprise, basculer à ce moment-là du rôle de préfigurateur vers celui de directeur général, le nom du président de l’établissement public n’est pas encore officiel. Selon les informations recueillies par AEF info, cette fonction devrait être confiée à l’ancien directeur général des relations humaines de L’Oréal, Jérôme Tixier.

Jérôme Tixier, président de France compétences L'Oréal

France compétences va devenir, le 1er janvier 2019, l'"autorité de répartition des financements, de régulation de la qualité et de veille sur les coûts et les règles de prise en charge de la formation professionnelle et de l’alternance". L’établissement public national à caractère administratif va remplacer à cette date le FPSPP, le Copanef, le Cnefop et la CNCP. Placé sous la tutelle du ministre chargé de la Formation professionnelle, son président sera nommé par décret présidentiel et issu du collège des personnalités qualifiées. Ce dernier sera composé de deux membres, dont un qui sera proposé par les régions.

Selon les informations recueillies par AEF info, le futur président de France compétences sera Jérôme Tixier, l’ancien directeur général des relations humaines de L’Oréal jusqu’à son départ à la retraite en juillet 2018 (lire sur AEF info). Sa nomination devrait intervenir avant la fin de l’année. Le conseil d’administration d’installation de France compétences est pour sa part prévu pour le jeudi 17 janvier 2019. Initialement programmé une semaine plus tôt, ce premier CA vient juste d’être repoussé.

Le parcours de Jérôme Tixier

Âgé de 64 ans, Jérôme Tixier est titulaire d’une maîtrise de droit et diplômé de Sciences Po Paris. Il a intégré le groupe L’Oréal en 1980 en tant qu'auditeur interne, avant de rejoindre Biotherm comme directeur des ventes trois ans plus tard puis, en 1985, la division "produits professionnels" du groupe. En 1990, au sein de la marque Kérastase, il occupe les fonctions de directeur administratif et financier France, puis directeur général France.

Jérôme Tixier intègre les fonctions RH en 1993 en tant que directeur des RH monde pour la division "produits professionnels". En 1999, il est nommé DRH (directeur des relations humaines) de la division "produits grand public" du groupe L’Oréal avant de devenir, en 2007, conseiller du président du groupe sur les questions de gouvernance. Enfin, en 2011, il est nommé directeur général des relations humaines du groupe, tout en gardant ses fonctions de "conseiller du président" (lire sur AEF info).

Gouvernance et effectifs

La gouvernance de l’établissement public commence également à prendre forme. Il est ainsi acquis que Stéphane Lardy, ancien directeur adjoint du cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et actuel préfigurateur de France compétences, en soit le premier directeur général (lire sur AEF info). Il sera accompagné dans ses fonctions par Hugues de Balathier, l’actuel adjoint à la Déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle, Carine Chevrier, qui va devenir directeur général adjoint de France compétences (lire sur AEF info).

Le PLF pour 2019 prévoit un plafond de 70 emplois pour France compétences (lire sur AEF info). Outre, le directeur général, ces emplois devraient être occupés par trois anciens de la DGEFP, 44 salariés du FPSPP, 15 de la CNCP et 4 du Cnefop, soit déjà 67 postes pourvus.

Missions et fonctionnement

Les missions et le fonctionnement de France compétences sont décrits à l’article 36 de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel ainsi que dans plusieurs projets de décrets, non encore publiés le 11 décembre 2018 (organisation et fonctionnement, mission de financement, notamment de l’alternance et de la formation dans les entreprises de moins de 50 salariés, mission de péréquation, missions et organisation relatives à la certification…).

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Christophe Marty, journaliste