Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Innovation de rupture : la France sera "partenaire prioritaire" de l’Allemagne (Engelbert Beyer, BMBF)

En matière d'innovation de rupture "la France sera notre partenaire prioritaire", déclare Engelbert Beyer, chef de la direction "recherche pour l’innovation" au ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche (BMBF). Il détaille le fonctionnement prévu de l’agence pour l’innovation de rupture à laquelle l’Allemagne envisage de consacrer 1 Md€ sur dix ans, dans une interview à AEF info le 22 novembre 2018, en marge des Rencontres de l’ESRI dont il est grand témoin (lire sur AEF info). Cette mesure s’inscrit dans le cadre de l’augmentation annoncée de ses dépenses de R&D, qui doivent atteindre 3,5 % du PIB d'ici 2025. Pour 2025, 12 missions ont été également déterminées pour orienter les activités de recherche et d’innovation de façon interministérielle. Elles prennent la suite de celles – "réussies" – lancées en 2009, notamment sur l’industrie 4.0 ou les villes durables.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement