Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page

Chercheurs-Entrepreneurs Challenges : Valerian Giesz, lauréat de la finale nationale pour son projet Quandela

Valerian Giesz, docteur en nanosciences et ingénieur de recherche au C2N, est lauréat de la finale nationale du concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenges le 22 novembre 2018, lors des Rencontres de l'ESRI. Il remporte le premier prix doté de 5 000 € pour sa start-up Quandela qui travaille sur des sources de lumière quantique dans un système cryogénique. Sont également distingués Vladimir Gauthier (2e prix, 4 000 €) pour CellSelect et Camille Crouzet (prix Émergence, 1 000 €) pour Hymagin. Fabrice Lallemand pour Afu-Ludine remporte le prix coup de cœur du jury start-up connexion (5 000 €).

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Remise des prix de la finale nationale Cherchers-entrepreneurs challenges le 22 novembre 2018 à Paris AEF

"Vous êtes cités comme des oiseaux rares et bien tant mieux, la rareté c'est bien, c’est précieux !", déclare Florence Allouche-Ghrenassia, présidente de la société de biotech Sparingvision, spin out de l’Institut de la vision, professeure associée à Paris-Descartes et marraine de la promotion nationale Chercheurs-Entrepreneurs Challenges (lire sur AEF info), un concours organisé par AEF info, le CNRS et le RNCD. Elle s’exprime à l’occasion de la remise des prix de la finale nationale du concours, le 22 novembre 2018, à l’occasion des Rencontres de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation 2018. "Les innovations naissent souvent dans des garages ou des cuisines. Peut-être qu’il faut un peu moins de moyens pour se dépasser, pour sortir de la boîte, et pour montrer sa pugnacité et son envie de réussir. Et qu’on ait fait de la recherche fondamentale ou pas peu importe : vous portez de super projets."

"L’excellence existe bien au-delà des grandes universités, sur tout le territoire, cela est essentiel pour la stratégie de recherche", déclare de son côté la députée Amélie de Montchalin (LREM, Essonne). Pour elle, les projets en compétition montrent "l’alchimie" qui existe "entre chercheurs, organismes, universités et un foisonnement de structures qui sont souvent des acronymes qu’on lit dans les rapports de la Cour des comptes, et qui se présentent là de manière convaincante". "Ce n’est pas parce que cela ne marche pas partout que cela ne marche pas", ajoute-t-elle.

Par ailleurs, dans une interview vidéo à AEF info, Florence Allouche revient sur l’importance d’aider les jeunes chercheurs à se lancer dans une expérience entrepreneuriale :


Les projets sélectionnés :

  • 1er prix Chercheurs-Entrepreneurs challenges (5 000 €) : Valerian Giesz, docteur en nanosciences et ingénieur de recherche au C2N pour sa start-up Quandela qui travaille sur des sources de lumière quantique dans un système cryogénique. La start-up a également été distinguée cette année par le concours i-Lab (lire sur AEF info).

L’interview vidéo de Valerian Giesz :

  • 2e prix Chercheurs-Entrepreneurs challenges (4 000 €) : Vladimir Gauthier, doctorant en automatique à l’UFC (université de Franche-Comté), intégré au laboratoire Femto-St, il prépare une thèse en microrobotique tout en développant le projet "CellSelect", un microrobot capable de trier, "avec un degré de précision jamais atteint", un million de cellules par heure. Cet outil est utilisé, aujourd’hui, pour trier les lymphocytes – très difficiles à récupérer – afin de les réinjecter aux patients atteints d’un cancer.
  • Prix émergence Chercheurs-Entrepreneurs challenges (1 000 €) : Camille Crouzet pour Hymagin, une start-up qui développe un procédé innovant de valorisation de déchets et coproduits ferreux, soutenue par la Satt Linksium de Grenoble basée sur les résultats de sa thèse conduite à ISTerre (CNRS, UGA, IRD, université de Savoie, Ifsttar) soutenue en décembre 2016.
  • Prix du jury Start-up Connexion (5 000 €) : Fabrice Lallemand, professeur à l’université de Franche-Comté pour sa société Afu-Ludine. La start-up développe un lubrifiant écologique qui permet d’éviter le dégraissage, une phase très gourmande en eau.

L’interview vidéo de Fabrice Lallemand :


composition du jury

 
  • Amandine Bugnicourt, CEO, Adoc Talent management ;
  • Thomas Coudreau, président du Réseau national des collèges doctoraux ;
  • Jean Deregnaucourt, ancien directeur des applications de la recherche et des relations industrielles, Institut Pasteur ;
  • François, Enguehard, directeur des centres de recherche, Véolia ;
  • Claude Girard, directeur de programme "Valorisation de la recherche", SGPI ;
  • Laurent Kott, président, IT-Translation ;
  • Monique Martinez, vice-présidente, Réseau national des collèges doctoraux ;
  • Catherine Abonnenc, vice-présidente communication, Femmes Business Angel ;
  • Nadine Rocaboy, partner, cabinet Plasseraud ;
  • Cédric Favier, directeur des investissements, Elaia Partners ;
  • Johanna Michelin, directrice générale, CNRS Innovation ;
  • Laurence Duyck, Open innovation Manager, SAUR ;
  • Philippe Tramoy, partner, Seventure-partners ;
  • Nathalie Delorme, direction innovation, Bpifrance.
à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Camille Cordonnier, journaliste