Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Étudiants extracommunautaires : les droits d'inscription portés à 2 770 € en L et 3 770 € en M et D (Édouard Philippe)

Édouard Philippe annonce une augmentation des droits d’inscription pour les étudiants extracommunautaires (2 770 € en Let 3 770 € en M et D), ainsi qu’un "triplement des bourses et exonérations" pour ces mêmes étudiants, lundi 19 novembre 2018. C’est l’une des mesures d’un plan gouvernemental intitulé "Bienvenue en France", dont l’objectif est d’atteindre 500 000 étudiants en mobilité en France d'ici à 2027, contre 324 000 actuellement. Il annonce aussi la création d’un label, doté de 10 M€, qui sera délivré par CampusFrance aux établissements engagés dans l’accueil des étudiants étrangers.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Étudiants extracommunautaires : Fage et Unef s'élèvent contre tout projet de hausse des droits d'inscription

La Fage et l’Unef se prononcent contre toute augmentation des frais d’inscription pour les étudiants extracommunautaires, en réaction à un projet gouvernemental qui a fuité dans l’AFP (lire sur AEF info). Elles demandent au gouvernement de ne pas mettre en œuvre une telle hausse, alors que cette mesure pourrait être annoncée le 19 novembre prochain par Édouard Philippe. La Fage rappelle son attachement "à un service public d’ESR ouvert et gratuit, s’opposant à toute augmentation des frais d’inscription", tandis que l’Unef dénonce "une mesure inacceptable" qui "renforcerait la précarité".

Lire la suiteLire la suite
Les droits d’inscription à l’agenda politique ? Une note gouvernementale sur les étudiants étrangers fuite à l’AFP

Faut-il s’attendre à un débat prochain sur l’augmentation des droits d’inscription ? Plusieurs signaux concomitants autorisent à se poser la question : selon une "note gouvernementale" qui a fuité dans l’AFP, l’exécutif envisagerait d’augmenter les droits pour les étudiants extracommunautaires, préconisation également formulée par le rapporteur de la Mires. Un rapport de la Cour des comptes sur les droits dans le supérieur est également attendu (lire ici). Enfin, dans une tribune au Monde, l’économiste Alain Trannoy propose de porter les droits d’inscription en master à 3 000-5 000 € par an.

Lire la suiteLire la suite