Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°593303

Christophe Castaner est nommé ministre de l'Intérieur

Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement et délégué général du parti La République en marche, est nommé ministre de l'Intérieur, mardi 16 octobre 2018, annonce la présidence de la République dans un communiqué. Il succède à Gérard Collomb, qui avait quitté ses fonctions mercredi 3 octobre 2018 (lire sur AEF info).

Christophe Castaner, ministre de l''Intérieur

Né le 3 janvier 1966 à Ollioules (Var), Christophe Castaner est diplômé de la faculté de droit d’Aix-en-Provence, titulaire d’un DESS de juriste d’affaires internationales et d’un diplôme de sciences pénales et de criminologie. Au début de sa carrière, il exerce ses compétences juridiques à la BNP puis à la direction de collectivités locales à Avignon et Paris. Entre 1997 et 2002, il assume diverses fonctions dans les cabinets de ministres du gouvernement de Lionel Jospin. Il est notamment conseiller technique chargé du porte-parolat puis chef de cabinet de Catherine Trautmann, ministre de la Culture, puis chef de cabinet de Michel Sapin, ministre de la Fonction publique.

Christophe Castaner est élu maire (PS) de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) en 2001. Élu au conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur en 2004, il en est le vice-président chargé de l’aménagement des territoires avant de prendre en charge, lors de sa réélection en 2010, la délégation "emploi, économie, enseignement supérieur et innovation". Tête de liste pour les élections régionales de 2015 qui voient le FN arriver en tête au premier tour, il retire la candidature socialiste en vue du second tour, qui voit l’élection de Christian Estrosi (LR).

Aux élections législatives de 2012, il est élu député de la deuxième circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Au cours de son mandat, il est rapporteur de la commission des Finances pour la mission "travail et emploi" des projets de loi de finance de 2013 à 2017. Christophe Castaner a également été rapporteur du volet "épargne salariale" de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite "loi Macron", en 2015.

Soutien des premières heures d’Emmanuel Macron et porte-parole du candidat durant la campagne présidentielle, il est nommé secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement après l’élection du président de la République en mai 2017. Réélu député sous l’étiquette La République en marche lors des élections législatives, il est reconduit dans ses fonctions dans le deuxième gouvernement d’Édouard Philippe nommé en juin 2017.

En novembre 2017, Christophe Castaner est élu délégué général du parti La République en marche, ce qui le conduit à abandonner ses fonctions de porte-parole du gouvernement.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Clément Giuliano, journaliste