Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°592999

5e édition de Nouvelle Vie Professionnelle : la réforme de la formation passée au crible (13 et 14 novembre, à Paris)

Dans le cadre des événements "Nouvelle Vie Professionnelle" créés en 2014 par le groupe AEF info, se tiendront le 13 novembre 2018 le congrès professionnel et, le 14, le salon grand public sur la mobilité et la reconversion à la CCIP porte de Champerret à Paris. Le congrès sera l’occasion de faire le point sur la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle. "2004, 2009, 2014, 2018… La réforme actuelle est-elle la bonne ?" L’après-midi, seront organisées des tables rondes autour des finalistes des "Trophées Innovation Start-up/DRH". Le salon grand public, le lendemain, attend 8 000 visiteurs.

S’inscrire

Salon Nouvelle vie professionnelle 2017

AEF info qui a suivi pas à pas l’avancée du projet de loi, puis a largement décrypté la loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" promulguée le 5 septembre dernier, donnera le 13 novembre prochain matin la parole à tous les grands acteurs de la réforme sur les conséquences de celle-ci : ministère du Travail, DGEFP, Opca, régions, organisations professionnelles et de salariés, entreprises… Cet événement est organisé, comme les années précédentes, à la CCIP porte de Champerret à Paris. En fin de matinée, seront remis les prix des "Trophées Innovation start-up/DRH" lancés par AEF info cette année. L’après-midi, se tiendront des tables rondes où interviendront les binômes finalistes start-up/DRH sur les trois thématiques du concours : recrutement, mobilité, développement des talents.

Les impacts de la loi avenir professionnel passés au crible

Le congrès, rendez-vous installé de tous les professionnels de la mobilité, de la formation et des RH (entreprises, branches, DGEFP, Opca/Opacif, organismes de formation, écoles, universités…), sera ouvert par Raymond Soubie, président d’AEF info, puis Antoine Foucher, directeur de cabinet, ministère du Travail.

Organisée le 13 novembre au matin, la première table ronde intitulée "Réforme 2018 : le pari d’une simplification complexe" réunira notamment Carine Chevrier, déléguée générale, DGEFP ; Raphaëlle Franklin, directrice, OPCA TS ; David Margueritte, vice président de la Région Normandie, président de la commission "emploi, formation et apprentissage", Régions de France ; Yvan Ricordeau, secrétaire national, CFDT et Joël Ruiz, directeur, Agefos PME. Face à l’ampleur de la nouvelle réforme, la simplification sera-t-elle au rendez-vous tant les sujets sont nombreux et complexes : monétarisation du CPF, désintermédiation financière, réforme de la gouvernance au niveau national, transformation des Opca en Opco, montée en puissance des branches, redéfinition des prérogatives des régions…

La seconde table ronde sera, quant à elle, centrée sur les impacts de la réforme sur les salariés et les entreprises pour répondre à la question d’une réelle "priorité à l’individu au détriment de l’entreprise ?" avec Jean-Paul Charlez, DRH Etam, président, ANDRH ; Pierre Courbebaisse, président, FFP ; Valérie Sort, directrice, FAF.TT et Alain Druelles, en charge de la mise en œuvre de la formation professionnelle, DGEFP. Face à la transformation majeure du CPF qui permettra aux salariés de gérer directement leurs relations avec les organismes de formation, que deviendront les stratégies de co-investissement des entreprises ? Comment optimiseront-elles le retour sur investissement des abondements qu’elles offrent à leurs salariés et sécuriseront-elles l’acquisition des compétences stratégiques indispensables à la transformation de leur organisation ? Autant de questions auxquelles doivent répondre rapidement les DRH.

Entre les deux tables rondes, la parole sera donnée à Laurent Durain, directeur, Direction de la formation professionnelle de Caisse des Dépôts, qui expliquera les nouvelles missions de la Caisse, nouvel acteur incontournable de la réforme, chargé notamment de la mise en œuvre du CPF désintermédié et dématérialisé pour les actifs.

8 000 visiteurs attendus au salon grand public

À l’Espace Champerret, se tiendra, le 14 novembre, la 5e édition de ce salon uniquement dédiée à tous les actifs qui souhaitent ou doivent envisager une reconversion professionnelle, qu’ils soient salariés en poste ou demandeurs d’emploi, fonctionnaires, artisans, entrepreneurs… Tous les champs de la reconversion professionnelle sont présentés pour aider les visiteurs à faire leur choix : faire le point, s’informer, se former, financer son projet, devenir indépendant/artisan et créer/reprendre une entreprise. Ateliers experts, conseil personnalisé, échanges sur stands et prises de contact. Pour mieux les accompagner, un espace coaching pour réfléchir gratuitement avec un professionnel, des avocats en droit social, des sociétés et de la propriété industrielle/intellectuelle, des experts-comptables, un bar à tests, des experts du compte personnel de formation (CPF) en direct sur le salon.

À l’appui de ce salon, la plateforme internet https://www.nouvelleviepro.fr, qui pour sa seconde année d’existence va dépasser le million de visiteurs uniques, preuve s’il en est de la prise de conscience de l’importance de gérer par soi-même son parcours professionnel.

S’inscrire
Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

, journaliste