Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°592433

La Cnil sanctionne l’utilisation d’un système biométrique à des fins de contrôle des horaires des salariés

"Les données biométriques font l’objet d’un régime juridique particulièrement protecteur et […], sauf circonstances exceptionnelles, de telles données ne peuvent pas être utilisées par les employeurs pour contrôler les horaires des salariés." C’est ce que rappelle la Cnil à l’occasion de la publication d’une délibération du 6 septembre 2018 par laquelle elle condamne une société à une sanction de 10 000 euros.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Biométrie au travail : la Cnil lance une consultation sur le futur règlement type

La Cnil lance, lundi 3 septembre 2018, une consultation publique d’un mois sur le projet de règlement type "biométrie au travail", qui fixera le cadre de la conformité des pratiques patronales sur ce type de dispositif. Le législateur a modifié la loi "informatique et libertés" pour l’adapter aux exigences du RGPD applicable depuis le 25 mai 2018. Les nouvelles dispositions prévoient que des contrôles d’accès biométriques peuvent être mis en place s’ils sont conformes à un règlement type élaboré par la Cnil "en concertation avec les organismes publics et privés représentatifs des acteurs concernés". Le projet de règlement type est consultable sur le site de la Cnil.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Protection des données personnelles : un décret met en œuvre les principales dispositions de la loi
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
La Cnil publie cinq fiches pratiques thématiques sur la protection des données dans le cadre de la relation de travail
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Protection des données personnelles : le nouveau règlement européen entre en vigueur
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Protection des données personnelles : les mesures RH du projet de loi définitivement adopté
Lire la suite
Biométrie et contrôle des horaires : les entreprises ont cinq ans pour se conformer à la nouvelle autorisation unique de la Cnil

« Aucune autorisation unique ne permet de contrôler les horaires des salariés par un dispositif biométrique. » C'est ce qu'indique la Cnil dans un communiqué le 23 octobre 2012, après qu'elle a modifié par une délibération n°2012-322 du 20 septembre 2012 son autorisation unique n° AU-007 relative à la mise en œuvre de dispositifs biométriques reposant sur la reconnaissance du contour de la main et ayant pour finalités le contrôle d'accès et la gestion de la restauration sur les lieux de travail (AEF n°204638). L'AU-007 n'autorisant plus l'utilisation du contour de la main aux fins de gestion des horaires, « les organismes qui recourent déjà à ce dispositif pour contrôler les horaires de leur personnel et qui ont effectué un engagement de conformité avant la publication de cette nouvelle délibération » disposent d'un délai de cinq ans à compter du 12 octobre 2012 pour mettre en conformité leur traitement avec la nouvelle délibération.

Lire la suiteLire la suite