Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenu minimum étudiant : la commune de Chenôve étend son dispositif précurseur aux non boursiers et aux alternants

"Stage à l’étranger, mobilité forcée… Avec l’évolution des cursus universitaires, il est de plus en plus difficile pour les familles modestes de faire face à toutes les dépenses", estime Thierry Falconnet, maire de Chenôve (Côte d'Or), première ville française à avoir instauré le revenu minimum étudiant (RME). Le maire annonce de nouvelles règles cette année : les non boursiers et les étudiants en alternance pourront, sous conditions de ressources, en bénéficier, tout comme les étudiants en réorientation. Le nombre de bénéficiaires devrait passer de 32 jeunes en 2017-2018 à 55 cette année.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement