Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°592009

"Le rapport Bagorski-Marx prévoit que les Opca interpro seront le point d’appui des futurs Opco" (Joël Ruiz, Agefos)

Le rapport [Bagorski-Marx] indique clairement que les Opca interprofessionnels disposent d’un ancrage territorial particulièrement précieux qui devra être un point d’appui pour le nouveau paysage des opérateurs de compétences", indique Joël Ruiz, directeur général d’Agefos PME, dans un entretien accordé à AEF info pour livrer sa lecture du rapport de René Bagorski et Jean-Marie Marx sur les opérateurs de compétences. Au-delà du rapport, il ne cache pas que la question de "la cohérence des champs des futurs Opco est le sujet d’actualité avec les branches professionnelles", un sujet sur lequel Agefos PME se positionne "par nature" comme "l’Opca des secteurs spécialisés et des territoires".

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Joel RUIZ Agefos PME

AEF : Le rapport de René Bagorski et Jean-Marie Marx ne fait pas apparaître les deux Opca interprofessionnels actuels (Agefos PME et Opcalia) dans la liste des champs de cohérence qu’il préconise (lire sur AEF info). Faut-il interpréter cela comme un risque de disparition des deux "interpros" ?

Joël Ruiz : On ne prête qu’aux riches ! Entre les rumeurs de fusion des deux Opca interprofessionnels il y a quelques mois comme de celle de leur disparition plus récemment, on ne parle que d’Opcalia et d’Agefos PME. C’est un peu vite oublier les 18 autres. Cela ne me met pas de mauvaise humeur car je sais qu’Agefos PME et Opcalia ont toujours une place singulière dans le paysage des Opca.

Le tableau qui recense les onze champs de cohérence pour les futurs opérateurs de compétences ne mentionne effectivement pas les deux Opca interprofessionnels, pas plus ni moins que les autres Opca existants. Après, quand on lit le rapport et ses recommandations, la situation est beaucoup plus nuancée, comme l’a déjà indiqué le directeur général d’Opcalia [Yves Hinnekint, lire sur AEF info].

Le rapport indique clairement que les Opca interprofessionnels disposent d’un ancrage territorial particulièrement précieux qui devra être un point d’appui pour le nouveau paysage des opérateurs de compétences. En creux, il recommande que, parmi les anciens Opca, ceux qui ont aujourd’hui développé les services les plus aboutis et ont largement investi les politiques emploi/formation, prennent leur place dans les futurs opérateurs de compétences.

De fait, les Opca interprofessionnels seront le point d’appui de la réforme et seront positionnés pour cela. C’est ce que dit explicitement le rapport en proposant de "s’appuyer, pour les nouveaux opérateurs de compétence, sur les opérateurs actuels les plus en capacité d’assurer à la fois les nouvelles missions fixées par la loi et une bonne continuité de service".

AEF : Cette situation a-t-elle un impact sur vos orientations stratégiques ?

Joël Ruiz : Cela a bien évidemment un impact. Nos orientations stratégiques vont être revues mais si elles sont d’ores et déjà bien en phase avec la réforme :

  • le soutien à l’investissement formation doit être maintenu y compris sur le segment des entreprises de 50 salariés et plus ;
  • l’accompagnement des mutations dans les branches et les entreprises doit être approfondi avec la volonté de développer une observation au niveau territoriale ;
  • le partenariat des politiques publiques d’emploi et d’insertion sera une mission à continuer vu la place que le gouvernement accorde au soutien des politiques d’alternance. À ce titre, si le rapport insiste pour l’agrément des Opco de la nécessité d’un service de proximité effectif, pour Agefos PME l’existence de 137 conventions financière territoriales en est la démonstration.

Par contre, concernant notre quatrième orientation stratégique, "rendre l’individu acteur de son parcours professionnel", la loi nous a retiré cette compétence. Nous espérons pouvoir malgré tout faire des propositions sur le sujet au gouvernement à moyen terme.

La question n’est pas tant celle de nos orientations stratégiques que celle du périmètre des branches qui constitueront demain le futur visage d’Agefos PME. Ce sujet est en cours de discussion au regard des directives données par le gouvernement. Cette question de la cohérence des champs des futurs Opco est le sujet d’actualité avec les branches professionnelles et nous sommes par nature l’Opca des secteurs spécialisés et des territoires.

AEF : Estimez-vous être qu’Agefos PME est entièrement configuré pour basculer sur les nouvelles missions dévolues aux Opco ?

Joël Ruiz : Au-delà des sujets de gouvernance dont je ne parlerai pas, Agefos PME dispose d’ores et déjà de l’offre de services pour accompagner les branches dans leurs nouvelles missions.

Il y a cependant deux sujets qui vont nécessiter une adaptation de nos moyens :

  • renforcer nos compétences et nos équipes spécialisées dans les observatoires prospectifs et la certification professionnelle ;
  • aider la transformation des CFA de branches et territoriaux et appuyer la création d’une nouvelle offre en apprentissage en réponse aux besoins des branches et des entreprises dans le cadre d’une réforme de l’apprentissage sans précédent.
à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Christophe Marty, journaliste