Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°591957

Le taux d’absentéisme dans les collectivités locales a progressé de 0,14 point à 8,34 % en 2017 (3e benchmark ADRHGCT)

Les résultats du 3e benchmark de l’absentéisme porté par l’ADRHGCT, en collaboration avec la start-up spécialiste de l’analytique RH, Havasu, publiés vendredi 14 septembre 2018, montrent que "le taux d’absentéisme moyen pour l’ensemble des collectivités répondantes était de 8,34 % en 2017, contre 8,20 % en 2016 et 7,85 % en 2015". 184 collectivités représentant 348 000 agents ont participé, contre 165 (314 000 agents) en 2016 et 119 (263 000 agents) en 2015. La hausse, plus modérée que celle constatée entre 2015 et 2016, "s’explique principalement par la hausse de la durée moyenne des arrêts".

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Johan Theuret, président de l’Association des DRH des grandes collectivités © Rennes Métropole

"Les résultats de cette troisième campagne confortent ceux de l’année 2016 avec une hausse du taux moyen d’absentéisme dans la FPT, principalement portée par les communes", indique l’ADRHGCT, à la lecture de son 3e benchmark de l’absentéisme, publié le 14 septembre 2018. Johan Theuret, président de l’association, se réjouit, de la hausse du nombre de collectivités ayant répondu : cette édition "dispose de résultats encore plus représentatifs et permettant de nouvelles comparaisons" (1).

Le taux d’absentéisme était de 8,20 % en 2016 et de 7,85 % en 2015. "Cette hausse est plus modérée que celle constatée entre 2015 et 2016 et s’explique principalement par la hausse de la durée moyenne des arrêts et en particulier par l’augmentation des congés longue durée", selon l’association.

L’absentéisme n’est pas uniforme

Cependant, souligne l’ADRHGCT, "l’absentéisme n’est pas uniforme". Ainsi, onze des quinze collectivités répondantes ayant le plus fort taux d’absentéisme sont des CCAS (mais ceux-ci ont vu leur taux moyen baisser) et ce sont les communes qui ont porté la hausse du taux d’absentéisme moyen entre 2016 et 2017.

Par ailleurs, l’absentéisme "diffère selon les filières". Les filières technique et médico-sociale et sociale "étant, et de loin, les plus concernées". Des critères de pénibilité physique peuvent être évoqués pour les métiers qui les composent, explique l’association, qui ajoute que l'"on observe une hausse du taux d’absentéisme moyen pour toutes les filières (à l’exception des filières médico-sociale et sociale). Cette hausse est surtout visible pour la filière technique". Pour l’association, "les différences identifiées entre les types de collectivités et entre les métiers rappellent la nécessité pour les employeurs locaux de connaître les caractéristiques de l’absentéisme et de mettre en place de réelles politiques de prévention."

pénibilité des métiers

Autre constat : le taux d’absentéisme atteint 10,2 % chez les agents de catégorie C, qui ont un taux d’absentéisme 2,5 fois plus élevé que les agents de catégorie A et deux fois plus élevé que ceux de catégorie B. Pour mémoire dans la FPT, 12 % des agents de catégorie C relèvent de la catégorie "active", qui regroupe les métiers pénibles et dangereux, précisent les auteurs du baromètre.

Enfin, 16 % du volume d’absence concernent des causes liées à des problématiques de prévention sur lesquelles les collectivités ont un pouvoir d’action directe (accidents du travail et maladies professionnelles). C’est pourquoi il y a "une impérative nécessité pour les collectivités locales de s’emparer de la thématique de l’amélioration des conditions de travail des agents".

(1) 184 collectivités ont participé, représentant 348 000 agents soit 20 % des agents de la FPT représentés (71 communes, 39 départements, 44 Epci, 22 CCAS, quatre régions, quatre autres). L’âge moyen des répondants est de 45,7 ans, et deux tiers d’entre eux sont des agents en catégorie C.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sixtine de Villeblanche, journaliste