Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Parité dans les promotions HC des chargés de recherche du CNRS : un symptôme du retard de carrière des femmes (SNCS)

Parmi les 247 personnes promues au grade de chargé de recherche hors classe fin juillet, 120 sont des femmes. Pour le SNCS, qui en fait état dans un communiqué le 22 août 2018, il ne s’agit ni "d’un hasard" ni d’une "coordination louable des sections du Comité national" mais de "la conséquence des retards de carrière observés pour les chercheures du CNRS". "Les sections ont par leurs propositions de promotions reconnu la qualité du travail des chercheures qui, bien que n’ayant pas accédé au corps des directeurs de recherche, ont eu une activité productive et utile dans la durée", estime-t-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L’agence britannique EPSRC dédie 5,5 M£ au renforcement de l’inclusion, de l’égalité et de la diversité en recherche

Pour sa première édition, l’appel "inclusion matters" (l’inclusion est importante) de l’EPSRC, une des agences britanniques de financement de la recherche désormais regroupées au sein d’UKRI, sélectionne 11 projets pour améliorer la diversité, l’inclusion et l’égalité en ingénierie et en sciences physiques. En finançant ces projets pour un montant dont le total s’élève à 5,5M£, l’agence déclare le 9 août 2018 vouloir "s’assurer que les chercheurs de tous les groupes sont en mesure d’exprimer leur talent et leurs ambitions". Via "de nouvelles recherches, des approches innovantes et un élargissement des activités", ils doivent "permettre d’informer et de façonner un changement culturel significatif dans les institutions et de partager leur expérience avec le secteur dans son ensemble".

Lire la suiteLire la suite