Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°590478

En 2017, les maisons départementales des personnes handicapées ont accordé un peu moins d’AAH qu’en 2016 (enquête CNSA)

Le taux d’accord d’AAH délivrée par les MDPH est en légère diminution par rapport à 2016. Dans 6 cas sur 10, les refus s’expliquent par le fait que la personne demandeuse a un taux d’incapacité inférieur à 50 %. Par ailleurs, la part des réexamens d’AAH dans l’ensemble des décisions prises diminue, une baisse très probablement liée à l’effet à l’effet du décret du 3 avril 2015 qui prévoit l’allongement de la durée du droit à l’AAH. Telles sont les principales conclusions de l’enquête annuelle 2017 de la CNSA auprès de 101 MDPH et rendue publique le 3 août 2018. 

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les allocataires du RSA comme de l’AAH peinent à sortir des minima sociaux (Drees, juillet 2018)

Le bilan n’est vraiment pas brillant : d’après une publication de la Drees parue en juillet 2018, seul un quart des bénéficiaires du RSA en 2015 ont cessé de le toucher l’année suivante. Le constat est d’autant plus décourageant que, parmi ces 25 % sortants, la moitié d’entre eux uniquement a réussi à se passer de minima sociaux au cours des cinq années suivantes. Du côté des allocataires de l’AAH, la situation est encore plus difficile : la part des allocataires sortants fin 2015 s’élève à peine à 6 %.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Budget de l’État 2017 : la Cour des comptes alerte sur les dépenses de prime d’activité et d’AAH
Lire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Comité interministériel du handicap : le gouvernement précise les modalités de revalorisation de l’AAH
Lire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Handicap : le gouvernement "définira rapidement" les modalités de revalorisation de l’AAH de 100 euros par mois
Lire la suite
La proportion d'allocataires de l'AAH est plus forte dans les départements pauvres et ruraux (Etude Drees)

Une étude de la Drees (1), publiée le 20 décembre 2013 dans le numéro 49 de la revue « Dossiers Solidarité et Santé », se penche sur les « disparités » dans la répartition proportionnelle d'allocataires de l'AAH entre départements. L'étude montre que certains territoires, en particulier dans le Centre et le Sud-Ouest de la France, hébergent une proportion plus forte d'allocataires. Sur la base de ce constat, l'étude établit une série de corrélations avec les indicateurs départementaux sur le niveau de revenu, l'âge et la santé qui montrent que les départements qui concentrent une plus forte proportion d'allocataires sont plus ruraux, avec une population dont l'âge moyen est plus élevé et au contraire le niveau de revenus plus faible. L'étude estime par ailleurs qu'une faible part des disparités départementales de prévalance de l'AAH s'expliquerait par la "différence de pratiques des acteurs locaux du handicap ».

Lire la suiteLire la suite