Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Après l’opposition majoritaire à l’avenant prévoyance, Nexem va aider ses adhérents à s’investir sur la santé au travail

Déficitaire, l’accord collectif de prévoyance de la branche "Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées" (CCNT 66) a été renégocié durant six mois à la demande de Nexem, l’organisation employeur majoritaire, avec les organisations de salariés. Le projet d’avenant, signé par la CFDT (38,3 %), a été dénoncé par la CGT, SUD et FO (lire sur AEF info). Il devait conduire à rééquilibrer le régime mutualisé d’une branche forte de 300 000 salariés. Nexem, qui mise sur la prévention des risques pour faire chuter un taux de sinistralité important, veut poursuivre le dialogue.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement