Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°588955

Emmanuel Macron devrait recevoir les partenaires sociaux mardi 17 juillet 2018 (presse)

Le président de la République, Emmanuel Macron, devrait recevoir les leaders syndicaux et patronaux représentatifs, mardi 17 juillet 2018. Moins d’une semaine après la multilatérale paritaire, les questions du paritarisme et de l’agenda social devraient être à l’ordre du jour. De plus, attendu désormais pour la rentrée, le "plan pauvreté" devrait aussi faire l’objet d’échanges entre le chef de l’État et les partenaires sociaux.

Palais de l'Élysée © Ex13

Le président de la République, Emmanuel Macron, devrait recevoir les huit organisations syndicales et patronales représentatives, mardi 17 juillet. Dévoilée par Le Figaro et confirmée par l’entourage du chef de l’État, cette multilatérale interviendra moins d’une semaine après la réunion inédite des leaders syndicaux et patronaux au CESE sur le devenir du paritarisme et sur l’opportunité de relancer un agenda social paritaire (lire sur AEF info).

le plan pauvreté à l’ordre du jour

Ces points seront certainement abordés, mais au-delà, d’après le quotidien conservateur, le plan pauvreté pourrait aussi être à l’ordre du jour de la réunion. "Le président pourrait en renvoyer certains points, qui n’ont pas encore été arbitrés et qui représentent un enjeu budgétaire pour la rentrée, à une concertation avec les partenaires sociaux", explique ainsi un conseiller au Figaro.

En proposant cette réunion, l’Élysée répond notamment à une demande de la CFDT qui militait pour une telle rencontre. "Ce serait l’occasion d’envoyer un signal et de repartir sur de nouvelles bases. Et qu’il nous dise ce qu’il envisage de faire et ce qu’il attend des partenaires sociaux", expliquait Laurent Berger en clôture du congrès de Rennes, début juin.

Le nouveau président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux ne partage pas cette approche, préférant une plus grande autonomie des partenaires sociaux. Ce sera l’enjeu de la réunion paritaire du 11 juillet, mais reste à savoir si la perspective de la réunion avec le président de la République ne va pas venir perturber les échanges entre leaders syndicaux et patronaux.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste