Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les CHRS demandent un moratoire sur les 57 millions d'euros d'économies attendues et veulent redéfinir leurs missions

Réunie en assemblée générale à Paris le 22 juin 2018, la Fédération des acteurs de la solidarité qui représente notamment les responsables de CHRS, a adopté une motion demandant au gouvernement d’interrompre son plan d’économie de 57 millions d’euros. Le temps d’engager une "concertation nationale" sur l’impact social de la nouvelle tarification mise en place début mai et de rediscuter des missions du secteur dans le cadre du plan Logement d’abord. Cette recherche d’économies s’inscrit dans un contexte de stabilisation du coût moyen de la place en CHRS, et de hausse des disparités régionales.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
Les nouveaux tarifs plafonds applicables aux CHRS
Lire la suite
Les acteurs de l’hébergement demandent à l’État de pérenniser au moins 5 000 places hivernales

À trois semaines de la fin de la trêve hivernale, le Collectif des associations unies s’inquiète de la fermeture progressive des places d’hébergement ouvertes depuis le 1er novembre 2017 et demande au gouvernement d’en pérenniser au moins autant que l’an dernier, soit 5 000. Autre source d’inquiétude pour les acteurs de l’hébergement : le plafonnement de la tarification des CHRS, en vue de réaliser 20 millions d’euros d’économies cette année et 57 millions en quatre ans.

Lire la suiteLire la suite
Les associations d’hébergement s’opposent à l’instauration d’un prix plafond pour les CHRS dès 2018

Les associations ont appris, à l’occasion d’une réunion avec la Direction générale de la cohésion sociale sur le plan "logement d’abord" en novembre 2017, que l’État avait l’intention de plafonner la tarification des places en centres d’hébergement et d’action sociale en 2018, sur la base de l’enquête nationale des coûts renseignée annuellement par trois établissements sur quatre. Il souhaite aussi créer, à terme, un statut unique pour les CHRS et les centres d’hébergement d’urgence selon un document de la DGCS qu’AEF a pu consulter. Une "rupture de confiance" selon la Fédération des acteurs de la solidarité, alors que le gouvernement s’est engagé à "ne pas financer le logement d’abord par la réduction des crédits et de la qualité de l’hébergement".

Lire la suiteLire la suite