Dépêche n°585663

4 min de lecture

Par Judith Blanes

Publiée le 17/05/2018 à 17h39

Concertation sur l'arrêté licence : Frédérique Vidal apporte des précisions sur 4 points sensibles

Frédérique Vidal est revenue sur 4 points sensibles de la négociation sur l’arrêté licence, lors d’un "point d’étape" sur la concertation le 17 mai 2018 : la compensation qu’elle promet de ne pas remettre en cause ; le contrôle continu intégral en défendant le principe d’une "seconde chance" pour les étudiants ; le cadre des 1 500 heures ; et le caractère national de la licence qu’elle veut maintenir. La ministre a de nouveau explicité sa méthode et précisé que la phase de "dialogue politique" et de "travail juridique de rédaction" sur l’arrêté licence et le cadre national des formations aboutira à une présentation en Cneser "d’ici la pause estivale". La ministre annonce aussi un élargissement du CRCT dès la rentrée 2018 et fera des propositions "rapidement" pour la reconnaissance du travail des personnels des SAIO et des Scuio pour accompagner la procédure Parcoursup.

Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Arrêté licence : le syndicat FO ESR et l'Unef quittent à leur tour la concertation

FO ESR indique le 20 avril 2018 qu’il quitte la concertation relative à l’arrêté licence. L’Unef

MESRI empêchant de facto toute réponse concrète aux préoccupations des étudian[ts]". Les deux organisations appellent au retrait de la loi ORE et au maintien des 1 500 heures de présentiel en licence.

Lire la suite

À découvrir