Dépêche n°584530

8 min de lecture

Par Sarah Piovezan

Publiée le 27/04/2018 à 07h00

Un mois après le verdict du jury, la démarche opérationnelle du projet "Université Paris-Saclay 2020" est lancée

"Nous venons d’officialiser, au sein du comité idex à 14 (qui n’a pas encore d’existence juridique car la convention avec l’ANR n’a pas encore été signée), le lancement de la démarche opérationnelle du projet 'Université Paris-Saclay 2020'", annonce à AEF Gilles Bloch, président de l’Université Paris-Saclay, après le verdict du jury qui prolonge de 30 mois la période probatoire de l’idex. "La charpente est en place, et les premiers groupes de travail sont connus. Le premier porte sur l’élaboration de l’organisation, qui a pour mission de passer de l’esquisse du document politique à une structuration fine de l’échelon commun." Il revient, avec Sylvie Retailleau, sur la signature du PPP "Biologie-Pharmacie-Chimie" de Paris-Sud, et sur les relations avec le pôle NewUni, qui aura "sa propre école doctorale de site, sans coaccréditation a priori", ainsi que "ses masters propres".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Idex de Saclay : "L’université cible est clairement en vue, mais la question de l’intégration des écoles perdure" (jury)

"L’université cible, dont la création est prévue en 2020 est maintenant clairement en vue", ce qui a été permis par "le leadership inspirant et résilient du projet", par "la réduction du périmètre du projet à 14 partenaires" et par "l’accord entre Paris-Sud et les écoles" (lire sur AEF info), écrit le jury international dans son rapport sur le projet idex de l’université Paris-Saclay. Confirmé sous conditions, le projet a recueilli cinq A, trois B et un C (sur la politique RH). Sur l’université-cible, le jury estime que, "sur le long terme, la question de l’intégration complète des écoles perdure", tout comme sur la convergence ou non d’Évry et de l’UVSQ vers le projet. Quant à la gouvernance, "les statuts préliminaires actuels sont loin de garantir le fonctionnement d’une université pleinement intégrée", indique-t-il.

Lire la suite

Lire la suite

À découvrir
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite