Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°584342

Formation professionnelle des agents de l’État : le schéma directeur 2018-2020, finalisé, prochainement publié

Le projet de schéma directeur 2018-2020 pour la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de l’État, qui avait été présenté en janvier à la commission "formation professionnelle du CSFPE (Conseil supérieur de la fonction publique de l’État) (lire sur AEF info) devrait être prochainement publié. Le document-cadre finalisé, adressé récemment aux organisations syndicales, vient d’être transmis pour avis aux ministères. Ce schéma, structuré autour de cinq "axes stratégiques" et 15 "actions prioritaires", vise à coordonner et rendre plus efficaces les actions de formation communes des ministères et à fixer les modalités de développement des formations numériques. Il s’inscrit dans le cadre du programme "Action publique 2022" mais aussi du projet de loi "pour un État au service d’une société de confiance".

Dernière étape pour le schéma directeur 2018-2020 pour la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de l’État. Après avoir été transmis aux organisations syndicales puis, récemment, aux ministères pour avis, le document-cadre devrait être publié dans les prochaines semaines, indique Bercy.

Ce schéma vise à renforcer la formation initiale et continue des agents de l’État dans le cadre notamment du programme "Action publique 2022" mais aussi du projet de loi "pour un État au service d’une société de confiance". Il reprend également et décline les priorités du grand plan d’investissement (lire sur AEF info).

"La formation initiale trop centrée sur l’acquisition de connaissance"

La formation continue a toujours péché dans la fonction publique et elle devient de plus en plus cruciale à l’heure où le gouvernement entame un travail en profondeur de transformation de l’action publique et de réforme de la fonction publique et où les métiers évoluent.

"La formation des agents de l’État sera profondément revisitée afin de permettre l’acquisition de compétences telle que la capacité d’adaptation. Aujourd’hui encore, la formation initiale des agents est trop centrée sur l’acquisition de connaissances et pas assez sur les 'savoir-être' nécessaires à une action publique de qualité", avait ainsi indiqué Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, le 10 janvier dernier lors de son audition par la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi "pour un État au service d’une société de confiance" (lire sur AEF).

Le schéma directeur se structure autour de cinq axes, "qui représentent les grandes orientations stratégiques du schéma directeur qui devront guider les politiques de formation mises en œuvre à tous les niveaux d’action (administration centrale, opérateurs, services déconcentrés)", et 15 actions "prioritaires et structurantes" qui "doivent permettre d’accompagner les réformes engagées par le gouvernement dans le cadre de la démarche 'Action publique 2022' et engager la modernisation et la transformation de l’appareil de formation de l’État dans une logique de coopération et de mutualisation au niveau interministériel".

L’ensemble des dispositifs concernés, y compris le CPF

Outre la description et le calendrier d’application des actions, la version finalisée rappelle le cadre juridique, le périmètre, la méthode d’élaboration, la gouvernance et le pilotage des actions. Figurent en annexe la présentation détaillée des instances de gouvernance, le calendrier des instances et la liste des chefs de file et des chantiers interministériels.

Concernant son périmètre, le document-cadre indique qu’il couvre "les domaines communs à l’ensemble des agents de l’Etat", à savoir "les domaines de formation correspondant à des métiers qui concernent l’ensemble des périmètres ministériels, mais aussi les orientations qui sont susceptibles d’être partagées par tous les acteurs, tant en termes de contenu (par exemple la transformation de l’action publique) que de moyens (développement des outils numériques dans l’appareil de formation)". Il précise également qu’est concerné "l’ensemble des dispositifs de la formation professionnelle tout au long de la vie, y compris le compte personnel de formation".

L’ajout de ces précisions n’est pas anodin. Lors de la présentation du projet de schéma aux organisations syndicales en janvier dernier (lire sur AEF info), plusieurs d’entre elles (CGT, FO et Solidaires) avaient dénoncé un schéma "uniquement axé sur les objectifs du programme "Action publique 2022", la CFDT Fonctions publiques demandant de son côté qu’à l’occasion de sa publication, il soit "clairement rappelé que ce schéma n’a pas vocation à se substituer aux autres plans de formation", notamment dans le cadre du CPF (compte personnel de formation).

Les cinq axes stratégiques

  1. Structurer l’offre de formation pour accompagner collectivement les agents dans un contexte de transformation de l’action publique ;
  2. Utiliser le numérique comme levier de la transformation des administrations et de l’appareil de formation de l’État ;
  3. Accompagner les encadrants dans la mise en œuvre des politiques publiques et l’exercice de leurs responsabilités managériales ;
  4. Rendre l’agent pleinement acteur de son parcours professionnel, en renforçant l’individualisation dans les formations initiales et l’accompagnement des projets d’évolution professionnelle ;
  5. renforcer le pilotage de la politique de formation dans un souci de qualité et de performance, en développant les logiques de coopération et de mutualisation.
Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Clarisse Jay, journaliste