Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Réforme de l’apprentissage : les grandes écoles de Rhône-Alpes Auvergne ne sont "pas inquiètes" (Sophie Commereuc)

Les écoles "ne sont pas forcément inquiètes" de la réforme de l’apprentissage : "Nous revendiquons notre agilité, nous nous adapterons", déclare à AEF Sophie Commereuc, présidente de l’Alliance des grandes écoles Rhône-Alpes Auvergne, le 25 avril 2018. Les apprentis représentent près de 10 % des effectifs dans les 42 écoles de l’Agera, soit une hausse de 30 % depuis 2015. Outre le développement numérique, l’apprentissage répond à l’objectif d’ouverture sociale et d’innovation pédagogique. C’est aussi pour une école la possibilité "de travailler avec des PME/TPE, voire des start-up". Sur le financement, il faut s’assurer "que le forfait apprenti soit suffisant pour assurer l’encadrement, y compris avec le tutorat" et "travailler ensemble, écoles et entreprises, pour faciliter la mobilité internationale des apprentis", souligne la présidente de l’Agera.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement