Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

RGPD : la Cnil va adopter "une attitude pragmatique" en matière de contrôle

La Cnil va adopter "une attitude pragmatique" en matière de contrôle de la conformité des entreprises et institutions avec le RGPD (règlement général sur la protection des données), affirme Isabelle Falque-Pierrotin, mardi 10 avril 2018. La présidente de l'autorité administrative indépendante présentait le rapport d'activité de la Cnil pour l'année 2017. Le RGPD, qui entrera en vigueur le 25 mai 2018, va imposer aux professionnels de nouvelles règles en matière de protection des données personnelles. "Tout ne change pas. Une série de principes et d'approches sont conformes à ce qui existe dans le droit français depuis longtemps", précise Isabelle Falque-Pierrotin. Elle affirme que la Cnil "accompagnera la montée en apprentissage de l’ensemble des acteurs", mais qu'il n'y aura malgré tout "pas de période de grâce".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
RGPD : les principales modifications des sénateurs au projet de loi

Les sénateurs adoptent, mercredi 21 mars 2018, le projet de loi relatif à la protection des données personnelles. Le texte vise notamment à adapter la législation au règlement européen, directement applicable au 25 mai 2018. Les élus exonèrent en particulier les collectivités territoriales des sanctions de la Cnil dans une situation de violation de données à caractère personnel. Ils font par ailleurs bénéficier les produits des sanctions financières aux responsables des fichiers, afin de les aider à se mettre en conformité. Surtout, ils maintiennent l’autorisation préalable de la Cnil avant la création d’un fichier de police, alors que le texte du gouvernement prévoyait uniquement une consultation de l’autorité indépendante dans certains cas. Le texte doit désormais faire l’objet d’un accord entre les deux chambres.

Lire la suiteLire la suite
RGPD : le sénateur Simon Sutour s'inquiète de la mise en conformité "tardive" pour les collectivités et les entreprises

"Le caractère tardif des mesures législatives d’application du RGPD et la charge administrative, technique et financière générée soulèvent des difficultés pour les acteurs qui n’ont pu anticiper les obligations qui s’imposeront à eux dans quelques semaines." C’est ce que déplore le sénateur Simon Sutour (PS, Gard), jeudi 8 mars 2018. Il s’exprimait sur le projet de loi relatif à la protection des données personnelles devant les sénateurs de la commission des Affaires européennes. Selon lui, ce texte devrait notamment peser sur les petites collectivités territoriales, "qui ne disposent le plus souvent pas des moyens techniques et des financements nécessaires." Le projet de loi, qui doit être examiné par le Sénat à compter du mercredi 14 mars 2018, transpose dans le droit français deux textes européens relatifs à la protection des données personnelles, dont le RGPD.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
RGPD : les députés adoptent le projet de loi relatif à la protection des données personnelles en première lecture
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
RGPD : les députés achèvent l'examen du projet de loi relatif à la protection des données personnelles
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
FIC 2018 : "La protection des données personnelles et la cybersécurité sont indissociables" (Gwendal Le Grand, Cnil)
Lire la suite
à découvrir
Sur un an, les salaires reculent de plus de 2 % en euros constants en raison de l’inflation (Dares)

Ce n’est pas un hasard si le pouvoir d’achat a été au cœur des débats de la campagne présidentielle, et continue de figurer parmi les priorités des Français. Certes, selon des données publiées par la Dares le 13 mai 2022, l’indice du SMB (salaire mensuel de base) de l’ensemble des salariés a progressé de 2,3 % entre fin mars 2021 et fin mars 2022, et l’indice du SHBOE (salaire horaire de base des ouvriers et employés) de 2,5 %. Mais ces augmentations sont loin de compenser l’inflation, qui sur la même période s’élève à 4,6 %. Ainsi, "sur un an et en euros constants, le SHBOE diminue de 2,1 % et le SMB de 2,3 %".

Par catégorie professionnelle, le salaire mensuel de base recule, en euros constants :

  • de 2 % pour les employés ;
  • de 2,2 % pour les ouvriers ;
  • de 2,7 % pour les professions intermédiaires et les cadres.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Cour des comptes : la note sur les universités "dit tout haut ce que certains pensaient tout bas" (E. Roux à l’ADGS)
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Sodexo accompagne Paris 2024 pour assurer une "offre de restauration bas carbone" (Georgina Grenon)
Lire la suite