Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La dégradation des terres dans le monde atteint un "niveau critique", alerte l’IPBES

"Le bien-être de plus de 40 % de la population mondiale est menacé par la dégradation des terres causée par des activités humaines" : c'est ce qu’affirme lundi 26 mars 2018 l’IPBES, le "Giec de la biodiversité", qui publie à l’occasion de sa 6e réunion plénière à Medellín, Colombie, une évaluation consacrée à la dégradation et à la restauration des terres. Car cette dégradation entraîne la disparition d’espèces animales et végétales, renforce les effets du changement climatique, et induit des migrations de masse qui augmentent le risque de conflits. Le rapport, issu de trois années de travaux et réalisé par 100 experts de 45 pays, chiffre le coût de la dégradation des terres à 10 % du PIB mondial.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement