Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

En Europe et Asie centrale, le "déclin" de la biodiversité menace 28 % des espèces (IPBES)

En Europe et en Asie centrale, "l’intensité croissante de l’agriculture et de la sylviculture conventionnelles entraîne un déclin de la biodiversité". Tel est le constat établi par l’IPBES, le "Giec de la biodiversité" qui publie ce 23 mars 2018 quatre évaluations régionales, sur l’Europe et l’Asie centrale, mais aussi l’Afrique, les Amériques et l’Asie pacifique à l’issue de trois années de travaux scientifiques. Le résumé pour décideurs dévoilé ce vendredi pour la région d’Europe et Asie centrale relève ainsi que 28 % des espèces y sont menacées, et que depuis 1970, la superficie des zones humides y a été réduite de 50 %. Pour inverser la tendance, l’IPBES appelle à "découpler" la croissance économique de la dégradation de la biodiversité et à "supprimer les subventions néfastes".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement