Dépêche n°582163

10 min de lecture

Par Judith Blanes

Publiée le 07/05/2018 à 15h47

Arrêté licence : quels sont les enjeux et les positions défendues par les principaux acteurs ?

Après l'accès au 1er cycle universitaire, le gouvernement veut réformer l’organisation de la licence. Des nouvelles versions des arrêtés licence et du cadre national des formations doivent être présentées d’ici fin mai au Cneser. Quels sont les enjeux des discussions et quelles sont les positions des acteurs ? AEF fait le point sur les textes actuels et interroge des organisations plutôt favorables à la loi ORE (CPU, Sgen-CFDT, Sup'Recherche-Unsa, Fage) et celles qui s'y opposent (Snesup-FSU, Unef). La concertation menée au sein de 4 groupes de travail portant sur le contrat de réussite étudiant (parcours des admis "oui, si"), l’ingénierie de formation (licence en 4 ans, compensation, 1 500 h...), les dispositifs d’évaluation (contrôle continu…) et sur la professionnalisation de la formation s’achève. S’ouvre une phase de négociation.

Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite

À découvrir
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite