Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Brevets européens : la France, 4e déposant mondial, sort du top 10 des demandes par million d'habitants

"L’OEB [Office européen des brevets] a reçu près de 166 000 demandes de brevets européens en 2017, soit une hausse de 3,9 % ce qui constitue un nouveau record historique", signale son rapport annuel 2017 publié mercredi 7 mars 2018. "Les cinq pays ayant été les plus actifs dans le dépôt de brevet en 2017 sont les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la France (10 559, +0,5 % par rapport à 2016) et la Chine qui ravit la 5e place à la Suisse pour intégrer pour la première fois le top 5", détaille le rapport. Toutefois, la France sort du top 10 en termes de demandes de brevets déposées par million d’habitants (157), dépassée par Israël (167). L'entreprise chinoise Huawei est en tête du classement des déposants (2 398 demandes). Valeo, première entreprise française, se classe 19e (770), devant le CEA (33e, 544) et Technicolor (38e, 509). L'Inserm est au 79e rang avec 266 demandes.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

11 déposants français dans le top 100

  • Valeo : 770 demandes de dépôt de brevets en 2017, 19e du classement ;
  • Le CEA : 544, 33e ;
  • Technicolor : 509, 38e ;
  • Sanofi : 393, 51e ;
  • Safran : 364, 55e ;
  • Saint-Gobain : 321, 62e ;
  • Michelin : 275, 71e ;
  • PSA : 269, 76e ;
  • L'Inserm : 266, 79e ;
  • L’Oréal : 249, 84e ;
  • Renault : 240, 86e.

L’Office européen des brevets a "pu délivrer environ 106 000 brevets européens en 2017, soit une augmentation de 10,1 % par rapport à l’année précédente", indique son rapport annuel 2017, publié mercredi 7 mars 2018. 

LA FRANCE, QUATRIÈME À L’ÉCHELLE MONDIALE

La France est au quatrième mondial des pays qui sont à l’origine des demandes de brevets en Europe (10 559, +0,5 % par rapport à 2016). Le classement est toujours dominé par les États-Unis (42 300), devant l’Allemagne (25 490) et le Japon (21 712). La Chine intègre pour la première fois le top 5 au détriment de la Suisse.

"La plupart des États européens ont déposé plus de demandes de brevets à l’OEB en 2017 que l’année précédente", constate l’OEB. "Parmi les pays aux volumes de demandes les plus importants, les demandes de brevets européens provenant des Pays-Bas ont augmenté de 2,7 % après une baisse de 4,1 % l’année précédente et celles émanant d’Italie et de la Grande-Bretagne ont continué de progresser, respectivement de 4,3 % et de 2,4 %", détaille l’Office.

"Les entreprises et inventeurs allemands ont déposé environ 500 demandes de brevets de plus, ce qui permet à l’Allemagne (numéro 1 des États européens dans les dépôts de brevets à l’OEB) d’afficher, de nouveau, une croissance de 1,9 %. La France enregistre une légère progression de 0,5 % en 2017, après une baisse de 2,4 % l’an passé", souligne le rapport (lire sur AEF info).

LA SUISSE DOMINE LE CLASSEMENT PAR HABITANT, LA FRANCE SORT DU TOP 10

"Si l’on rapporte le nombre de demandes de brevets européens déposées à la population de chaque pays, la Suisse occupe à nouveau la première place du classement avec 884 demandes déposées par million d’habitants en 2017, suivie des Pays-Bas (412), du Danemark (377), de la Suède (374) et de la Finlande (329)", analyse l’Office européen des brevets. "Le Japon est de nouveau le premier pays extra-européen de la liste, à la 9e place, avec un ratio de 172 toujours largement supérieur à la moyenne européenne de 134. Israël (167) entre pour la première fois dans le top 10 et ravit la 10e place à la France (157)", pointe le rapport.

Classement du nombre de demandes de dépôt rapportées à la population :

HUAWEI, PREMIER DU CLASSEMENT DES ENTREPRISES DÉPOSANTES

"Pour la première fois dans l’histoire de l’OEB, une société chinoise, Huawei, est arrivée en tête du classement annuel des entreprises déposant le plus de demandes de brevets auprès de l’OEB en 2017, avec 2 398 demandes de dépôt", annonce l’Office. "Siemens grimpe de la sixième place à la seconde place, suivi de LG, Samsung et Qualcomm. Le top 10 se compose de quatre entreprises issues d’Europe, trois des États-Unis, deux de Corée du Sud et une de Chine", complète le rapport.

 Top 25 des entreprises en termes de demandes de dépôt de brevets en 2017

LES TECHNOLOGIES MÉDICALES, SECTEUR PRIVILÉGIÉ POUR LES DEMANDES DE BREVETS

"Les technologies médicales ont été une nouvelle fois le secteur d’activité ayant demandé le plus de brevets européens (hausse de +6,2 %) en 2017, toujours suivies par la communication numérique et l’informatique", observe l’OEB. Parmi les dix principaux secteurs, la croissance la plus importante a été enregistrée pour les biotechnologies (+14,5 %), les produits pharmaceutiques (+8,1 %) et les techniques de mesure (+6,6 %).

 


à lire aussi
Les dépôts de brevets en Europe augmentent de 5,2 % en 2012, avec une hausse « importante » des demandes asiatiques (rapport de l'OEB)

En 2012, l'OEB (Office européen des brevets) a enregistré au total 257 744 demandes de brevets en provenance du monde entier, soit une hausse de 5,2 % par rapport à l'année 2011. C'est ce qui ressort du rapport annuel 2012 de l'OEB, rendu public mercredi 6 mars 2013. Ainsi, 36,5 % des demandes sont issues des 38 États membres de l'OEB, contre 37,5 % des demandes en 2011. 63,5 % des demandes sont donc extérieures à l'Europe. Dans le classement par pays, les États-Unis arrivent en tête (24,6 %), suivis du Japon (20,1 %), de l'Allemagne (13,3 %), de la Chine (7,3 %) et de la Corée du Sud (5,6 %). Au niveau européen, l'Allemagne est suivie par la France (4,7 %), la Suisse (3,2 %), le Royaume-Uni (2,6 %) et les Pays-Bas (2,5 %).

Lire la suiteLire la suite
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julien Jankowiak, journaliste