Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°580828

Collège du Cnaps : nomination des représentants des activités privées de sécurité et des personnalités qualifiées

Les représentants des activités privées de sécurité et les "personnalités qualifiées" membres du collège du Cnaps (Conseil national des activités privées de sécurité) sont nommés par arrêté publié au Journal officiel, samedi 17 février 2018. Ils siégeront pour une durée de trois ans. Un second texte désigne les membres de la commission nationale d’agrément et de contrôle du Cnaps.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Rapport de la Cour des comptes sur le Cnaps : les réponses de Gérard Collomb et d'Alain Bauer

Le ministère de l’Intérieur est "favorable à ouvrir une réflexion sur la composition du collège" chargé d’administrer le Cnaps, ainsi que sur le "format" de cette instance. C’est ce qu’écrit Gérard Collomb dans sa réponse aux observations de la Cour des comptes sur la sécurité privée, rendue publique mercredi 7 février 2018. Dans son rapport public annuel, la Cour des comptes formule plusieurs critiques sur le fonctionnement du Cnaps (lire sur AEF info), estimant notamment que "l’influence de l’État est régulièrement fragilisée" au sein de l’établissement public. Gérard Collomb accueille positivement plusieurs autres recommandations de la Cour des comptes. S’il rejette certaines observations, l’ancien président du Cnaps, Alain Bauer, indique pour sa part que la structure "soutient un grand nombre des recommandations" formulées par la Cour des comptes.

Lire la suiteLire la suite
La Cour des comptes accable la gestion du Cnaps dans son rapport annuel

Les résultats du Cnaps en matière de régulation des activités privées de sécurité "ne sont pas à la hauteur des attentes, ne permettant pas à ce jour d’opérer une véritable sélection à l’entrée de la profession ni de l’assainir par des contrôles efficaces", affirme la Cour des comptes dans son rapport annuel, publié mercredi 7 février 2018. C’est la première fois qu’elle procède au contrôle de l’établissement public depuis sa création en 2012. La Cour considère que les enquêtes du Cnaps "sont marquées par des risques avérés de fraudes, tant internes qu’externes, qui sont de nature à remettre en cause la fiabilité de la mission de délivrance de titres" de l’établissement. Pointant une régulation "inaboutie" et "lacunaire", ainsi que des "risques déontologiques", elle conclut à la nécessité pour l’État "de renforcer sa place au sein du Cnaps en vue d’un effort accentué de régulation".

Lire la suiteLire la suite

Sécurité privée

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Paul Celet, directeur du Cnaps : "Mes priorités en termes de contrôle sont claires : la formation et l'armement !"
Lire la suite

Sécurité privée

Aperçu de la dépêche Aperçu
Cnaps : Pierre-Frédéric Bertaux nommé directeur de cabinet de Jean-Paul Celet
Lire la suite

Sécurité privée

Aperçu de la dépêche Aperçu
Alain Bauer à AEF : "L’avenir de la profession d'agent de sécurité privée se jouera sur la qualité"
Lire la suite
Michel Mathieu (Securitas) : "Le Cnaps doit aussi contrôler les marchés publics !"

"Tant que l’autorité publique, le Cnaps en particulier, n’aura pas pris conscience qu’il faut également contrôler les marchés publics, le marché de la surveillance humaine ne progressera pas." C’est ce qu’affirme le P-DG de Securitas France, Michel Mathieu, lors d’un colloque intitulé "La Sécurité privée au cœur de la cité", organisé par l’USP technologies à Paris, mercredi 6 décembre 2017. "Vous ne trouvez quasiment plus d’entreprises du top 20 de la sécurité privée qui répondent à ce type de marchés. Pourquoi ? Parce que le prix est bas, voire extrêmement bas, voire en dessous de tous les seuils de rentabilité", poursuit Michel Mathieu, qui rappelle que le secteur public représente une partie importante du marché de la sécurité privée. Éric Davoine, responsable de la sécurité à la Walt Disney Company, pointe pour sa part la responsabilité des donneurs d'ordres.

Lire la suiteLire la suite