Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°580724

La FFSP dénonce "des charges excessives et injustes" de la Cour des comptes envers la sécurité privée

"Des charges excessives et injustes contre une filière volontariste." C’est ainsi que la Fédération française de la sécurité privée (1) qualifie, dans un communiqué publié lundi 12 février 2018, les observations de la Cour des comptes sur les activités de sécurité privée (lire sur AEF info) et la régulation du Cnaps (lire sur AEF info). L’organisation regrette notamment "un ton qui témoigne d’une défiance injuste vis-à-vis des entreprises, en particulier dans un secteur qui embauche et connaît une dynamique exceptionnelle de progrès et d’innovation". La FFSP reconnaît néanmoins "quelques faiblesses de l’organe de régulation de la profession" que la Cour des comptes "a voulu mettre en lumière avec force". "La confiance de l’État [à l’égard des] acteurs de la sécurité privée n’a jamais été aussi forte et traduite en actes sur le terrain", affirme-t-elle par ailleurs.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Rapport de la Cour des comptes : le GPMSE craint "un amalgame" entre surveillance humaine et électronique

"La sécurité humaine ne représente pas l’ensemble des activités privées de sécurité", affirme le GPMSE fédération (Groupement professionnel des métiers de la sécurité électronique). L’organisation patronale réagit, dans un communiqué publié vendredi 9 février 2018, aux observations de la Cour des comptes sur les activités de sécurité privée (lire sur AEF info) et le Cnaps (lire sur AEF info). L’organisation rappelle que les activités de "surveillance par des systèmes électroniques de sécurité", telles que la télésurveillance, sont réglementées et entrent "dans le périmètre du Cnaps". Le GPMSE regrette que la Cour ne distingue pas "ces différentes activités" et "avertit qu’un amalgame pourrait être fait". L’organisation préfère pointer les "réelles avancées" réalisées dans le secteur de la sécurité privée "grâce aux efforts du Cnaps" et reconnaît que "des améliorations peuvent être apportées".

Lire la suiteLire la suite
Les principaux syndicats de salariés réagissent aux observations de la Cour des comptes sur la sécurité privée

"Le Cnaps, police administrative du secteur d’activité de la prévention sécurité créée en 2012, a fini de faire peur !" C’est le constat que dresse la CGT, premier syndicat représentatif des salariés de la branche prévention-sécurité, après la publication des observations de la Cour des comptes sur la sécurité privée (lire sur AEF info) et sur le Cnaps (lire sur AEF info) dans son rapport annuel, mercredi 7 février 2018. "Ce que découvre la Cour des comptes n’est pas une surprise pour les salariés et les organisations syndicales du secteur", estime pour sa part la CFDT. Une analyse semblable à celle de Feets-FO, qui affirme que la juridiction financière "met en avant un certain nombre de points […] partagés" par le syndicat. Le Sneps-CFTC souligne pour sa part que la Cour "épingle les activités de sécurité privée sur le principe des salaires anormalement bas".

Lire la suiteLire la suite
L'USP et le Snes réagissent aux observations de la Cour des comptes sur la sécurité privée

"La Cour des comptes pointe des éléments qui restent à améliorer, d’une part dans le fonctionnement général du Cnaps en termes d’instrument de politique publique, et d’autre part sur le fait que notre profession reste économiquement et socialement fragile", affirme Pascal Pech à AEF. Le président du Snes revient sur la publication, mercredi 7 février 2018, des observations de la Cour des comptes sur la sécurité privée. "Le rapport souligne que la situation s’est largement améliorée depuis la mise en place du Cnaps en 2012", estime-t-il. Le président de l’USP, Claude Tarlet, juge pour sa part que "la Cour des comptes propose des pistes d’amélioration utiles, notamment contre la lutte contre la fraude et le recouvrement des amendes". Il indique par ailleurs maintenir sa confiance au Cnaps, "qui a fait l’objet de nombreuses évolutions et a grandement gagné en maturité".

Lire la suiteLire la suite
Rapport de la Cour des comptes sur le Cnaps : les réponses de Gérard Collomb et d'Alain Bauer

Le ministère de l’Intérieur est "favorable à ouvrir une réflexion sur la composition du collège" chargé d’administrer le Cnaps, ainsi que sur le "format" de cette instance. C’est ce qu’écrit Gérard Collomb dans sa réponse aux observations de la Cour des comptes sur la sécurité privée, rendue publique mercredi 7 février 2018. Dans son rapport public annuel, la Cour des comptes formule plusieurs critiques sur le fonctionnement du Cnaps (lire sur AEF info), estimant notamment que "l’influence de l’État est régulièrement fragilisée" au sein de l’établissement public. Gérard Collomb accueille positivement plusieurs autres recommandations de la Cour des comptes. S’il rejette certaines observations, l’ancien président du Cnaps, Alain Bauer, indique pour sa part que la structure "soutient un grand nombre des recommandations" formulées par la Cour des comptes.

Lire la suiteLire la suite
Dans son rapport annuel, la Cour des comptes fustige le manque de professionnalisation de la sécurité privée

"Caractérisé par d’importantes fragilités économiques et sociales, le secteur des activités privées de sécurité demeure peu fiable, marqué par une qualité de service aléatoire", estime la Cour des comptes dans son rapport annuel, publié mercredi 7 février 2018. L’institution observe que, dans un contexte de menace terroriste, "les réflexions sur la sécurité intérieure intègrent la montée en puissance du rôle des agents privés de sécurité en complément de l’action de la police et de la gendarmerie nationales". Elle estime donc que le développement de ces complémentarités appelle "l’élaboration par l’État d’une doctrine d’emploi des agents privés de sécurité aux côtés des forces de sécurité intérieure, et un pilotage rigoureux de sa mise en œuvre."

Lire la suiteLire la suite
La Cour des comptes accable la gestion du Cnaps dans son rapport annuel

Les résultats du Cnaps en matière de régulation des activités privées de sécurité "ne sont pas à la hauteur des attentes, ne permettant pas à ce jour d’opérer une véritable sélection à l’entrée de la profession ni de l’assainir par des contrôles efficaces", affirme la Cour des comptes dans son rapport annuel, publié mercredi 7 février 2018. C’est la première fois qu’elle procède au contrôle de l’établissement public depuis sa création en 2012. La Cour considère que les enquêtes du Cnaps "sont marquées par des risques avérés de fraudes, tant internes qu’externes, qui sont de nature à remettre en cause la fiabilité de la mission de délivrance de titres" de l’établissement. Pointant une régulation "inaboutie" et "lacunaire", ainsi que des "risques déontologiques", elle conclut à la nécessité pour l’État "de renforcer sa place au sein du Cnaps en vue d’un effort accentué de régulation".

Lire la suiteLire la suite